Entrer votre recherche

La Corée du Sud a un candidat pour les Oscars 2021

Partager

Il s’agit de The Man Standing Next de Woo Min-ho, un thriller politique sur les manigances du gouvernement sud-coréen, énorme succès dans son pays.

Compliqué de trouver un digne héritier à ParasiteEn raflant l’an dernier quatre statuettes à Hollywood (non seulement l’Oscar du meilleur film international, une catégorie dans laquelle il partait favori, mais aussi celui du meilleur film, du meilleur réalisateur, et du meilleur scénario), le thriller politique de Bong Joon-ho, déjà heureux détenteur de la Palme d’or à Cannes 2019, coiffait au poteau 1917 de Sam Mendes. Et confirmait sur la scène internationale la puissance d’un cinéma sud-coréen inventif, complexe, capable d’entremêler les genres pour digérer les traumatismes de son histoire.

À LIRE AUSSI : 20 films sud-coréens à (re)voir après « Parasite » de Bong Joon-ho

Bref, autant dire que son successeur pour la 93e cérémonie des Oscars (qui se déroulera le 25 avril 2021 à Los Angeles) a la pression. Bonne chance donc à The Man Standing Next de Woo Min-ho (réalisateur d’Inside Men et L’Homme du président, deux plongées dans la corruption du gouvernement sud-coréen), qui vient d’être choisi par la Corée du Sud pour concourir à l’Oscar du meilleur film international.

À LIRE AUSSI : La liste du jour : les 30 films préférés de Bong Joon Ho

Sorti en janvier 2020 sur les écrans sud-coréens, ce thriller politique prend pour toile de fond un scandale survenu dans les années 1970 : le 26 octobre 1979, le Président Park est assassiné par le directeur de la KCIA, agence de renseignements coréens. Quelques semaines plus tôt, la KCIA tentait d’arrêter son ancien directeur, parti témoigner aux Etats-Unis sur un scandale qui liait les deux pays. Une sombre intrigue d’espionnage et de bavures politiques, inspirée d’une histoire vraie, qui en dit long sur le régime de terreur politique de la Corée du Sud. D’après Le Film Français, The Man Standing Next est le plus gros succès du box-office sud-coréen avec 36,4 M$ de recettes – il met notamment en vedette Lee Byung-hun (J’ai rencontré le diable, The Spy Gone North), Kwak Do-won (Mother), Lee Hee-jun et Kim So-jin.

 À LIRE AUSSI : L’interprète de Bong Joon Ho fait le récit de leur folle année ensemble

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.