Entrer votre recherche

« Batman » et « Dune » ne sortiront finalement pas en 2020

Partager

La Warner a décidé de repousser la sortie de ces deux blockbusters, alors que l’économie du cinéma est plus que jamais en crise aux Etats-Unis.

Décidément, la nouvelle aventure solo de Bruce Wayne se fait désirer. Annoncé en octobre 2014 par la Warner, Batman a d’abord fait l’objet de nombreuses rumeurs et rebondissements (le départ de Ben Affleck, l’annonce de Matt Reeves à la réalisation, les rumeurs autour de Jake Gyllenhaal pouvant potentiellement reprendre le rôle du Chevalier noir, avant que Robert Pattinson ne soit proclamé grand élu). Et voilà qu’il est de nouveau repoussé. Prévu pour le 1er octobre 2021, le film sortira finalement le 4 mars 2022.

—>>> À LIRE AUSSI : Wes Anderson, Christopher Nolan et d’autres cinéastes lancent un appel au Congrès américain

Mauvaise nouvelle : on ne pourra pas non plus découvrir cette année le très attendu Dune de Denis Villeneuve pour patienter, puisque la Warner a aussi décalé la date de sortie du blockbuster, initialement prévue pour le 18 décembre 2020, au 1er octobre 2021. Autre révision majeure dans le calendrier de la Warner : Matrix 4 de Lana Wachowski, qui signera le retour de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss, annoncé pour le 1er avril 2022, a été avancé au 22 décembre 2021. Pour l’instant, Wonder Woman 1984 est maintenu au 30 décembre 2020 – l’une des rares grosses productions avec Soul des studios Pixar (20 novembre) a ne pas avoir été sacrifiée en 2020.

—>>> À LIRE AUSSI : Martin Scorsese inquiet pour l’avenir du cinéma

Ces changements de calendrier sont malheureusement le symptôme d’une situation inquiétante aux États-Unis. Si près de 70 % des salles de cinéma américaines ont repris leur activité depuis mars (à l’exception des salles de New York et de Los Angeles), le manque de blockbusters à l’affiche ne permet pas d’attirer un public suffisant et de renflouer les caisses. En témoigne la fermeture de Cineworld, deuxième plus grande chaîne de cinéma au monde, qui a décidé de suspendre l’activité de 536 cinémas américains Regal et de 127 britanniques (sous les enseignes Cineworld et Picturehouse). Soit, au total, quelque 9500 écrans, affectant en tout 45.000 salariés.

 

 

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.