CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Wong Kar-wai va produire une série inspirée de son prochain long-métrage « Blossoms »

  • Léa André-Sarreau
  • 2019-11-04

Avant de débuter le tournage de Blossoms, mélodrame conçu comme la troisième partie d’In The Mood for Love et 2046, le réalisateur produira une web série du même nom.

Wong Kar-wai manie aussi bien le drame intimiste (My Blueberry Nights) que le film d’arts martiaux (The Grandmaster ). Mais c’est au mélodrame qu’il doit ses plus belles œuvres de jeunesse et sa renommée internationale.

A entendre les premiers indices concernant son nouveau film, Blossoms on a immédiatement pensé que le réalisateur avait décidé de renouer avec ses premières amours. Parce que cet opus, tiré d’un recueil de nouvelles de Jin Yucheng, suivra la vie de plusieurs habitants de Shanghaï sur deux grandes périodes: du début des années 1960 jusqu’à la fin de la révolution culturelle, puis des années 1980 jusqu’à la fin des années 1990, comme pour saisir le double visage de cette métropole traditionnelle puis transfigurée par la modernité.

Alors que le projet, qui a nécessité cinq ans d’écriture, devrait entrer en tournage en fin 2019, début 2020, Variety nous rapporte que Blossoms verra d’abord le jour sous forme d’une web-série diffusée par le géant Tencent. Wong Kar-wai en sera le producteur, mais impossible de savoir à quel point la série constituera un préquel du film. Ce que l’on devine déjà, c’est que Blossoms sera une fresque étalée en forme de récit choral, qui dit toute l’affection que Wong Kar-Wai porte à l’élasticité du temps -il ne fallait pas en attendre moins de la part de ce grand virtuose du flash-back et des destins amples, où se confondent en permanence fantômes du passé et du présent.

–>> A LIRE AUSSI: Vidéo: les références à Wong Kar Wai dans Moonlight de Barry Jenkins

Accrochez-vous, la narration vertigineuse du projet ne s’arrête pas là: Wong Kar-wai a annoncé que Blossoms pourrait être la troisième partie d’In The Mood for love et 2046 -bien que ces deux films soient déjà informellement liés à Nos Années sauvages qui date de 1990. In The Mood for Love et 2046 se répondaient déjà ouvertement, traversés par des motifs communs que Wong Kar-wai s’amusait à décliner. Tony Leung Chiu-wai et Maggie Cheung – amants préférés et acteurs fétiches du réalisateur- s’y faisaient face, dans une certaine « chambre 2046 », étouffés par des souvenirs amoureux. La première affiche de la série, pleine de jeux de reflets, montre un homme sortant d’une pièce sombre par une porte tournante pour rejoindre la lumière. Failles spatio-temporelles et intrigue labyrinthique à prévoir.

Image: © 2016 – Magnolia Pictures

Tags Assocíes

  • Blossoms
  • Wong Kar-wai

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur