Entrer votre recherche

Vidéo: les références à Wong Kar Wai dans « Moonlight » de Barry Jenkins

Partager

Barry Jenkins n’a jamais caché ses sources d’inspiration. Aujourd’hui, on vous propose de tisser des passerelles entre Moonlight, son premier long sorti en 2016, et la filmographie de Wong Kar Wai, grâce à cette vidéo signée La Cinéaste qui met en évidence les parentés entre les deux univers hypersensibles des deux cinéastes.

Chez l’un comme chez l’autre, la caméra capture fébrilement les élans des personnages, avant de les enfermer dans des cadres saturés et étouffants. Au réalisateur hongkongais, Jenkins a aussi emprunté cette façon particulière de jouer avec la durée, de distendre le temps pour faire naître au milieu du quotidien morose des parenthèses émancipatrices. Du rapport presque charnel à la couleur et à la lumière, en passant par les silences amoureux du couple, la vidéo brasse tous les motifs esthétiques apparus dans Chungking ExpressNos Années sauvages ou encore In the Mood for Love pour mieux éclairer Moonlight.

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.