CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Noémie Lvovsky prépare la comédie musicale rétro « La Grande Magie »

  • Léa André-Sarreau
  • 2019-12-19

Un projet soutenu par le CNC aux côtés de deux autres lauréats : Don Juan de Serge Bozon et Tralala des frères Larrieu.

Qui a dit que la comédie musicale était réservée à Hollywood ? Christophe Honoré (Les chansons d’amour), Alain Resnais (On connaît la chanson), Pierre Koralnik (Anna), et bien-sûr Jacques Demy (qu’on ne présente plus) l’ont prouvé : le cinéma français a toujours eu le béguin pour les mélodies littéraires, les ritournelles acidulées. Ça tombe bien : le jury de l’appel à projets de films de genre lancé par le CNC (présidé par Christophe Honoré, il n’y a pas de hasard) met cette année à l’honneur la comédie musicale, en sélectionnant trois projets qui seront aidés chacun à hauteur de 500 000 euros.

Parmi la quarantaine de scénarios soumis, trois heureux lauréats ont été retenus. D’abord Noémie Lvovsky, pour La Grande Magie, coécrit avec Florence Seyvos et Maud Ameline d’après la pièce La Grande Magia d’Eduardo De Filippo. Situé dans une station balnéaire des années 1920 où l’oisiveté et l’ennui règnent, le film racontera l’histoire d’Albert Marvuglia, un prestidigitateur un peu minable, qui fait disparaître Marta, la femme du riche bourgeois Charles Moufflet, laquelle profite de ce tour pour s’enfuir pour de bon… La musique sera composée par le groupe de rock français Feu ! Chatterton, dont le spleen, entre poésie et tourmente, colle à 100% avec l’univers rétro de Noémie Lvovsky – dans Camille Redouble déjà, sorte de remake de Peggy Sue s’est mariée de Francis Ford Coppola sorti en 2012, la réalisatrice utilisait avec malice une BO mélancolique (Katrina and the Waves, The Shins, Barbara) pour guider son héroïne à travers un voyage dans son passé.

Le CNC soutiendra aussi Don Juan réalisé par Serge Bozon et coécrit avec Axelle Ropert, dont le pitch rapporté par Cineuropa est séduisant : « Le récit est centré sur Laurent, abandonné le jour de son mariage et qui se jette alors dans une quête effrénée du plaisir. Comment séduit-il ? En chantant. » Il n’y a qu’à se remémorer la douce folie de Tip Top et Madame Hyde pour se convaincre que ce projet audacieux risque de faire mouche.

Enfin, le troisième projet soutenu sera celui des frères Larrieu, Tralala, dont la BO sera signée Philippe Katerine :« Tralala, chanteur-compositeur de 48 ans, se clochardise à paris. Un soir, il croit rencontrer la Sainte Vierge qui lui dit avant de disparaître : « surtout ne soyez pas vous-même ». La dernière fois que le chanteur a collaboré sur un film, c’était pour Yves, la comédie barrée de Benoît Forgeard sur un frigo doué de dons vocaux, qui avait donné naissance à un tube de rap désopilant. De quoi réveiller nos cordes vocales abîmées par la fête du nouvel an en 2020.

Tags Assocíes

  • Frères Larrieu
  • Noémie Lvovsky

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur