Entrer votre recherche

William Lebghil et Philippe Katerine rappent comme des pros dans le clip tiré du film « Yves »

Partager

Dans Yves, la dernière comédie barrée de Benoît Forgeard, William Lebghil interprète Jerem, un rappeur à la ramasse dont la vie bascule le jour où il accepte de tester un frigo doté d’une intelligence supérieure. Grâce à cette machine surpuissante, il va passer de chanteur de trottoir à superstar, sans se méfier du revers de la gloire…

Après une première bande-annonce qui promettait déjà un spectacle bien perché à coup de répliques absurdes et de situations grotesques, un nouvel extrait du film nous confirme qu’Yves risque d’être la comédie à ne pas manquer cet été. Dans ce clip musical, on retrouve Jerem en train d’interpréter dans le métro « Carrément Rien à Branler », sûrement l’un de ses tubes les plus fameux, en compagnie de Philippe Katerine. En jogging-tongs, accoutré d’un micro lumineux en toc, le rappeur, sous les yeux ébahis des passagers, donne dans la pure célébration de la loose (« Depuis que mamie est décédée je dois payer mes PV », « J’veux arrêter la weed si je veux manger »), un déchaînement de punchlines un peu mélancoliques (« Je me lève quand je veux quand les autres partent taffer, je pense à elle puis au pétard d’après »), taillées sur mesure pour William Lebghil. Le tout finit en chenille dans le métro, on ne vous en dit pas plus. Le film sortira le 26 juin prochain.

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.