Entrer votre recherche

« Yves »: la B-A démente du film de Benoît Forgeard avec William Lebghil, Doria Tillier et Philippe Katerine

Partager

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, le deuxième film de Benoît Forgeard s’annonce complètement WTF. La preuve avec cette première bande-annonce décalée et mordante.

Détrompez-vous, le Yves du titre n’est pas celui que vous croyez. Il s’agit d’un frigo un peu particulier, doté d’une intelligence supérieure, qui, si vous en devenez le propriétaire, vous ouvrira les portes du succès. En en faisant l’acquisition pour le tester, Jérem (William Lebghil), rappeur-looser un peu paumé, devient du jour au lendemain une star des platines grâce à sa technologie. Seulement voilà, la machine veut toujours surplomber l’homme, et la success story va vite tourner à une battle entre Jérem et l’appareil surpuissant…

—> A lire aussi : 3 questions à Benoît Forgeard, réalisateur du décapant “Yves”

Le scénario est culotté, surtout qu’il semble servi par une mise en scène hyper léchée et une esthétique soignée. Au programme aussi : une session d’Eurovision, des tubes de rap bien énervés et Philippe Katerine et son éternel bob. Rendez-vous le 26 juin en salles pour cette rencontre du troisième type.

—> A lire aussi : notre interview du réalisateur à l’occasion de la sortie de « Gaz de France », son précédent long-métrage

Image: Copyright Ecce Films

Tags:

Vous pourriez aimer

Sur le même sujet

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.