Entrer votre recherche

Hayao Miyazaki prépare son nouveau film, la plus grande production du Studio Ghibli à ce jour

Partager

Ce film ambitieux, intitulé Kimi-tachi wa Dō Ikiru ka, devrait sortir en 2023.

Avec Le Vent se lève (2013), fresque testamentaire inspirée de la vie de l’ingénieur en aéronautique Jirō Horikoshi, Hayao Miyazaki condensait avec un réalisme inédit son amour pour l’aviation, tout en évoquant les grands traumatismes historiques de son pays, du séisme de Kanto en 1923 à l’entrée en guerre du pays contre les États-Unis en 1941, en passant par la crise financière de Shōwa en 1927. S’il l’avait présenté comme son dernier film, le maître de l’animation japonaise a depuis décidé de repousser sa retraite : à 79 ans, il planche actuellement sur un nouveau projet, qui d’après Entertainment Weekly, serait la plus grande production du Studio Ghibli à ce jour. Intitulé Kimi-tachi wa Dō Ikiru ka, (« Comment vivez-vous ? » en français ), le film racontera l’histoire de Koperu, jeune garçon de 15 ans qui déménage avec son oncle dans un nouveau quartier et se retrouve confronté à la pauvreté, au travail et à l’intimidation.

À LIRE AUSSI >>  [KIDS] Tout pour cuisiner comme dans les films de Miyazaki

Toshio Suzuki, producteur chez Ghibli, a longuement détaillé les contours de ce film qui devait sortir en 2020, mais dont le processus de création s’est révélé plus ambitieux que prévu, en raison de l’esprit perfectionniste d’Hayao Miyazaki :

« Nous continuons à tout dessiner à la main, mais il nous faut plus de temps pour terminer un film parce que nous dessinons plus d’images. Il y a donc plus de dessins à faire qu’avant. Quand nous avons fait Mon voisin Totoro, nous n’avions que huit animateurs, et nous avons travaillé sur huit mois. Pour ce film là, sur lequel travaille Hayao Miyazaki, nous avons 60 animateurs, mais nous ne sommes capables de réaliser qu’une minute d’animation par mois. Cela signifie qu’en un an, on obtient 12 minutes de film. En fait, nous travaillons sur ce film depuis trois ans, ce qui veut dire que nous avons déjà 36 minutes de film achevées. Nous espérons qu’il sera terminé dans les trois prochaines années. » 

À LIRE AUSSI >> Une série documentaire inédite sur Hayao Miyazaki disponible en ligne

Ce qui est décrit comme une « grande et fantastique histoire » par le producteur bénéficiera aussi d’un budget colossal, et promet un renouvellement des thématiques oniriques chères à Miyazaki :

« Vous ne pouvez pas revenir et faire quelque chose que vous avez déjà fait dans le passé, vous devez faire quelque chose de différent. L’une des idées qui est ressortie [de nos discussions] est la suivante : pourquoi ne pas passer plus de temps [sur la préparation du film] et dépenser plus d’argent?  » Quelque chose nous dit que malgré son amour du jardinage et de l’oisiveté paisible, Hayao Miyazaki va sûrement renoncer à sa retraite. 

Image : Le Vent se lève © Le Studio Ghibli

 

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.