Entrer votre recherche

« Autant en emporte le vent » revient sur HBO Max accompagné de vidéos pédagogiques

Partager

Le film de Victor Fleming avait été retiré de la plateforme, les dirigeants d’HBO estimant que le maintenir « sans explication et dénonciation […] aurait été irresponsable ». 

Le 10 juin dernier, dans le contexte des protestations contre les violences policières et le racisme aux Etats-Unis faisant suite à la mort de Georges Floyd, la plateforme HBO Max avait annoncé la suppression  d’Autant en emporte le vent. Jugé raciste et révisionniste par les historiens, le film de Victor Fleming, immense succès à sa sortie en 1939, suscite plusieurs controverses. Accusé d’édulcorer l’esclavage, de proposer une vision du Sud d’avant la guerre de Sécession sous un jour reluisant, mais aussi de montrer le personnel de maison afro-américain comme satisfait de leur sort, le film, comme l’a déclaré le porte-parole de HBO Max, « est le produit de son époque et dépeint des préjugés racistes qui étaient communs dans la société américaine ». 

À LIRE AUSSI : En hommage à George Floyd et Eric Garner, Spike Lee a réalisé le court Will History Repeat Itself ?

Sa suppression du catalogue a divisé l’opinion, certains défendant la mise à l’écart de l’œuvre, d’autres y voyant une forme de censure. Les responsables de la chaîne ont décidé de le remettre en ligne, accompagné de documents pédagogiques de contextualisation pour restituer l’œuvre dans son époque.

Une introduction de quatre minutes, ainsi que l’enregistrement d’une table ronde sur le film seront donc mis à disposition, dans lesquels l’universitaire Jacqueline Stewart, professeure de cinéma à l’Université de Chicago et animatrice sur TCM, apporte des explications nuancées concernant le contexte et l’idéologie d’Autant en emporte le vent : « Le film présente le Sud d’avant la guerre comme un monde de grâce et de beauté sans reconnaître la brutalité de l’esclavage sur lequel ce monde était basé (…). Il s’agit non seulement d’un document de référence sur les pratiques racistes d’Hollywood qui ont eu lieu par le passé, mais aussi d’une œuvre de culture populaire qui parle ouvertement des inégalités raciales qui persistent dans les médias et la société d’aujourd’hui. »

À lire aussi : 5 puissantes oeuvres qui dénoncent les violences policières 

 

Image : Copyright Warner Bros

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.