CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Un été avec… Nicolas Maury

  • Josephine Leroy
  • 2020-07-15

L’acteur au charme étrange et élégant sortira à la rentrée son très attendu Garçon chiffon, premier long-métrage qu’il réalise et dans lequel il joue un trentenaire qui, peinant à percer dans le métier de comédien, retourne dans son Limousin natal. En attendant de le découvrir, on a voulu savoir à quoi ressemblerait son été idéal.

Si son regard est d’un noir très profond, il irradie dans la peau d’une gouvernante travestie ou d’un réalisateur de films pornos haut en couleurs chez Yann Gonzalez (Les Rencontres d’après-minuit ; Un Couteau dans le coeur). Tout comme il amuse et émeut dans le rôle d’un assistant d’agent sensible et malicieux dans la série Dix pour cent. Dans ce questionnaire ludique, celui qui dit convoquer dans son film l’univers de Proust et les comédies de Judd Apatow dépeint une parenthèse estivale emplie de jeux de regards et de gestes aussi romantiques que maladroits.

La B.O. parfaite à écouter tranquillement, allongé sur le sable fin ?

« The Life Aquatic Studio Sessions » par Seu Jorge. Cela fait rêver loin, rêver haut. Pour un sable émouvant…

Avec quel(le) cinéaste partiriez-vous au camping ?

Hong Sang-soo, pour le regarder regarder.

Une scène de fête qui vous donne envie de vous abandonner sur la piste de danse du troquet du coin ?

Évidemment, la scène finale de Trainwreck de Judd Apatow. Je me sens très Amy Schumer : elle n’est pas parfaitement en rythme, mais n’a d’yeux et de battements de cœur que pour l’homme aimé, le destinataire de la choré.

Un livre à emporter en road-trip ?

« Côte Ouest » de Paula Fox.

Un compte Instagram à scroller dans un moment de farniente ?

Le compte d’un mannequin qui s’appelle Marcel Korusiewicz (@marcel.k4). Je suis tombé un jour sur un portrait de ce jeune homme et je suis resté de longues minutes à observer son visage. Il a une allure de faon et une dureté presque minérale. Il est fascinant et m’inspire.

Un décor de film dans lequel vous adoreriez être projeté pour vos vacances ?

Celui de La Forêt de Mogari de Naomi Kawase.

Avec quel personnage de film rêveriez-vous de vivre une amourette de vacances ?

Pete, joué par Paul Rudd dans This is Forty d’Apatow.

Si votre film était une glace, quel serait son parfum ?

Amande, rose et fleur d’oranger.

Le film qui synthétise selon vous le mieux l’idée de l’été?

Le Rayon vert d’Eric Rohmer. Absolument.

Le synopsis d’un film d’été que vous pourriez réaliser ?

Après avoir ingéré tout un sachet de bonbons à la beuh, Sebastian, bébé rocker londonien, va un matin dans une agence immobilière qui propose la location de « cottages » dans le Périgord. Il part en stop vers son nouvel Eden. Et au fil de ses multiples rencontres, et vibrations nouvelles, il écrit une suite de compositions musicales.

Sur la place du village de Dordogne (réputé pour ses animaux truffiers), il donnera un concert acoustique de ses balades, devant un public consterné par la nullité de sa plume. Seule une femme, au devant de l’assemblée, frappe dans ses mains avec passion. C’est Catherine. Elle est enceinte, mais elle est sourde. Durant ce mois de juillet – la location court jusqu’au 31 -, Sebastian et Catherine vont « retaper » leur existence.

À LIRE AUSSI : Festival de Cannes 2020 : la liste des films labellisés « Sélection officielle »

: « Garçon Chiffon » de Nicolas Maury / Les Films du Losange (1h48) / En salles le 28 octobre prochain

Image :  © Les Films du Losange

Tags Assocíes

  • Eric Rohmer
  • été 2020
  • Garçon Chiffon
  • Judd Apatow
  • La Forêt de Mogari
  • Le Rayon vert
  • Naomi Kawase
  • Nicolas Maury

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur