Entrer votre recherche

Judd Apatow prépare un documentaire sur l’humoriste George Carlin

Partager

Un documentaire qui évoquera la carrière tumultueuse, pleine de scandale de cet humoriste qui s’est toujours attaché à railler les déviances de la société américaine.

Imaginez ce que donnerait la rencontre entre le roi de l’humour potache (mais toujours humaniste) Judd Apatow et le grand comédien de stand-up George Carlin décédé en 2008. L’équation sera bientôt rendue réelle grâce au réalisateur de 40 ans : toujours puceau, qui a confié dans une interview au Boston Globe qu’il préparait un documentaire sur ce comédien légendaire, resté célèbre pour ses railleries irrévérencieuses, son ironie à vif s’attaquant aux tabous de la société américaine, n’épargnant ni les institutions religieuses ni les dogmes politiques. Judd Apatow, qui partage avec George Carlin une certaine filiation -c’est un fan des Monty Python et de Lenny Bruce, qui a commencé par écrire des blagues pour la télé – a déclaré son admiration au comédien :

« J’étais trop jeune pour apprécier pleinement le génie de Carlin lorsqu’il était vivant, mais j’étais assez âgé pour reconnaître que l’homme était un brillant critique de la société et un maître de la parole, qui s’exprimait comme un philosophe de rue. Connu comme « le doyen des comédiens de la contre-culture », Carlin était un personnage très politique dont le sketch Seven dirty words [Les sept gros mots, une liste de mots jugés indécents et censurés grâce à un signal sonore, ndlr] a fait la une des journaux nationaux dans le cadre d’une affaire de censure qui s’est déroulée à la Cour suprême. » 

Une figure controversée qui dissimule sous son rire acerbe une vision politique, des sketchs visionnaires. Notons que c’est lui qui a animé le premier épisode du Saturday Night Live en 1975 sur NBC, qu’il a fait une apparition dans Scary Movie 3 et a prêté sa voix à Fillmore le Minibus Volswagen dans le film d’animation Cars. Ce CV iconoclaste avait tout pour séduire Judd Apatow, dont on connaît le goût pour la culture populaire et la dérision grinçante. En attendant, on croise les doigts pour voir le plus vite possible The King of Staten Island, sa nouvelle comédie inspirée de la vie de Pete Davidson (aussi co-scénariste du film), star du Saturday Night Live qui a perdu son père pompier dans les attentats du 11 septembre, avec au casting Marisa Tomei, Pamela Adlon, Jimmy Tatro, Steve Buscemi, Bel Powley et Bill Burr.. Le film fait partie de nos grandes attentes de l’année.

 

Image : Copyright Universal Pictures International France

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.