CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • La Galerie d'Ardee
  • Article
  • 7 min

La Galerie d’Ardee #2 : à la découverte de Jakman, Niariu et d'autres jeunes créateurs passionnants

  • Ardelène Nguimbi
  • 2021-07-19

Deux fois par mois, Ardee rassemble ici une sélection d’objets, lieux, œuvres et évènements entrepris par de jeunes créatifs français. Une ode à la prochaine génération artistique, digguée avec amour.

1. Y’a un "A", 2021, par Jakman

Des peintures et illustrations très funky à la croisée de la BD et du western, à la fois fun et esthétiques : les œuvres de Jakman aka Le Cowboy Urbain sont marquantes. Cet artiste, qui est né au Sénégal et a grandi en banlieue parisienne, a créé un « personnage autoportrait » inspiré de ses origines, de sa vie quotidienne, de la mode, du cinéma ou encore des époques passées. Présent dans toutes ses œuvres, il n’a ni nez, ni bouche ni yeux – seuls les contours de son visage sont visibles, de sorte que tout le monde peut s’identifier à lui. 

Son Instagram : @jakman_

La Galerie d’Ardee #1 : à la découverte de Maty Biayenda, Hall Haus, Marie Prevot, Théo Yossa et Nubia

Lire l'article

2. Sun (official video), 2021 par Niariu

Artiste singulière, Niariu a développé un univers intriguant. La jeune chanteuse vient de sortir son premier single solo intitulé Sun, dans lequel elle s’interroge sur les sentiments amoureux. Le titre est accompagné d'un clip entouré de spiritualité qui a attiré mon attention. Une esthétique qui souligne une identité hybride, un mélange entre soul, hip-hop, musique électronique et reggae.

Niariu est également créatrice de alt__noire, collectif qui crée des espaces physiques (tables rondes) et virtuels (Instagram, YouTube…) à travers lesquels jaillissent les pensées, les idées, les visions, les passions et revendications de personnes afro-descendantes.

Son Instagram : @niariu

3. Le chapeau RHIZOME & DYSTOPIA, 2021 par C.R.E.O.L.E

Vous avez peut-être déjà entendu parler des soirées « La Créole », un collectif qui pèse dans la scène underground parisienne ». Vincent Frederic Colombo, qui en est le cofondateur, lance sa ligne de vêtements précisément nommée  C.R.E.O.L.E., dont ce chapeau est issu. Lors d'une interview pour Trax, il en disait un peu plus sur les idées portées à travers cette création : « La volonté derrière cette première collection est d’ouvrir à la conscience de l’histoire. Il y aura donc une dimension très engagée sur certaines problématiques et sur certains questionnements identitaires que connaissent ou ont connu les personnes issues de la diaspora. »

Plus qu’un must-have de l’été. On aime ce chapeau notamment pour son tie and dye rappelant la culture rastafari. Issu de la collection « Rhizome et Dystopia », il a été créé à partir d'une inspiration workwear – il s’agit en fait d’une réappropriation du chapeau que les ouvriers qui travaillaient dans la construction des chemins de métros portaient.

@c.r.e.o.l.e_official

4. Bottle bag, 2020 par Evoque Studio

Le jeune label parisien Evoque Studio a lancé le « Bottle bag », petit sac à longue bandoulière ayant une forme cylindrique et qui est censé servir à transporter une gourde – en fait, il est adapté à tout un tas d’autres choses, comme le décrit la marque. A la fois objet design, outil pratique et accessoire de mode, il est fabriqué et crocheté à la main en Inde à partir d’une laine bio.

Son Instagram : @evoque_studio

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur