CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Steven Spielberg prépare une série sur Napoléon d'après un scénario de Kubrick

  • Trois Couleurs
  • 2023-02-22

Le « Napoléon » de Stanley Kubrick, resté inachevé, était l'un des projets les plus ambitieux du réalisateur.

« The Fabelmans » : la genèse éclatante d'une immense œuvre de cinéma

Lire l'article

16 ans. C'est le temps qu'il a fallu à Steven Spielberg pour ouvrir la boîte de Pandore de ses souvenirs de jeunesse dans The Fabelmans, virtuose genèse de sa cinéphilie. Et ce n'était pas le seul projet que le réalisateur cachait amoureusement sous son manteau. Au Festival du film international de Berlin, où il est venu recevoir l'Ours d’Or d’honneur pour l’ensemble d’une carrière ce 21 février, le réalisateur a lâché une petite bombe : il prépare pour HBO une mini-série en 7 épisodes, inspirée du Napoleon de Stanley Kubrick, biopic dément considéré comme le plus grand film jamais tourné, fantasme cinématographique absolu.

Trois scénarios inédits de Stanley Kubrick retrouvés chez lui

Lire l'article

Pendant quatre ans, Kubrick façonne obsessionnellement son scénario pour raconter le destin plein d'hubris de ce grand tacticien militaire : il traque le moindre détail bibliographique, de ses habitudes alimentaires à ses tics de combat, connaît par cœur les bulletins météo de l'époque, l'emploi du temps de ses proches... En 1969, il boucle ses 186 pages de scénario, ponctuées de scandales (l'adultère de sa femme, l'Impératrice Joséphine), d'épisodes érotiques et de scènes de bataille ultra réalistes. La MGM, sceptique après l'expérience de 2001 L'Odyssée de l'espace, pas dupe des ambitions démesurées de Kubrick, flaire le gouffre budgétaire et annule tout.

SUPERCUT : Les regards caméra dans le cinéma de Kubrick

Lire l'article

Cette genèse maudite ne fait pas peur à Spielberg, qui est aussi un grand fana des reconstitutions historiques, des débauches de plan séquences et des hordes de figurants - il planche d'ailleurs sur cette adaptation depuis plus de dix ans. La filiation entre les deux réalisateurs remonte à loin : rappelons que l'incontournable A.I. Intelligence artificielle de Spielberg, petite splendeur de SF, est née d'une idée de Kubrick, qui lui confia le projet en 1995 après avoir travaillé dessus pendant vingt ans. La concurrence sera rude : Ridley Scott prépare aussi, de son côté, un biopic sur Napoléon avec Joaquin Phoenix dans le rôle titre.

Archive : le court « Escape to Nowhere » de Steven Spielberg

Lire l'article

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur