Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Greta Gerwig s’est inspirée de Meryl Streep pour une scène marquante de « Little Women »

  • Emilio Meslet
  • 2019-11-04

C’est Florence Pugh qui a hérité des paroles prononcées par Meryl Streep lors d’un déjeuner avec Greta Gerwig.

Depuis ses débuts en 1977, Meryl Streep s’est imposée comme l’incontestable papesse d’Hollywood. Trois Oscars et neuf Golden Globes plus tard, la voilà dans Little Women de Greta Gerwig, entourée d’un casting de stars (Emma Watson, Laura Dern, Florence Pugh, Saoirse Ronan, Timothée Chalamet…). Dans cette nouvelle adaptation du livre Les Quatre Filles du Docteur March de Louisa May Alcott, l’actrice de 70 ans ne sera pourtant pas la vedette puisqu’elle incarnera tante March, un second rôle.

Mais, même lorsqu’elle n’est pas au premier plan, Meryl Streep reste une icône, une comédienne dont la parole porte particulièrement et qui influence les cinéastes. Comme elle l’a révélé lors du Teen Vogue Summit, Greta Gerwig ne déroge pas à la règle. Pour l’une scène marquante de son deuxième long-métrage dans laquelle Florence Pugh livre un monologue à Timothée Chalamet sur la condition des femmes dans la société des années 1860, la réalisatrice a raconté s’être inspirée d’une conversation avec l’actrice de The Hours. Des propos repris par The Hollywood Reporter : « Quand j’ai commencé à travaillé sur ce projet, Meryl Streep m’a dit qu’elle allait y participer. Elle adore le roman et m’a dit « Je serai tante March. Écris-moi de bonnes répliques. » Je me suis dit « : Je le ferai ! » Nous avons déjeuné ensemble et m’a dit :  » Ce que tu dois dire au public sur la position des femmes est qu’elles ne possèdent pas leur propre enfant. Ce n’est pas simplement qu’elles ne peuvent pas voter ou avoir un emploi. Elles ne possédaient rien. Si vous vouliez vous divorcer, vous pouviez mais vous partiez sans rien, pas même vos enfants. » J’ai donc repris le verbatim pour en faire une réplique de Florence. »

>> À VOIR : Notre vidéo « Greta Gerwig, Folie douce »

Greta Gerwig a également expliqué qu’elle avait engagé Timothée Chalamet (qui jouait déjà dans Lady Bird) dans le rôle de Laurie pour sa beauté androgyne : « Il y a une histoire de genre. Laurie est un garçon avec un prénom de fille et Jo a toujours été la personne idéale pour le rôle parce qu’il est beau mais aussi belle. Et Saoirse est belle mais aussi beau. »

Une chose est donc sûre : Little Women, dont la sortie est prévue le 25 décembre, parlera autant des années 1860 que de notre époque. Et on s’en réjouit.

Image : Greta Gerwig et Meryl Streep sur le tournage de Little Women de Greta Gerwig – Copyright Wilson Webb

Tags Assocíes

  • Greta Gerwig
  • Little Women
  • Meryl Streep

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur