Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

On connait le pitch du prochain Wes Anderson

Partager

Tourné en France avec une pléiade de stars, The French Dispatch est prévu pour 2020 et serait « une lettre d’amour aux journalistes ».

Wes Anderson a importé son univers coloré, pastel et symétrique dans la ville d’Angoulême, où il a tourné The French Dispatch, son prochain film. Distribué par Fox Searchlight (désormais filiale de l’empire Disney) avec qui il travaille depuis longtemps, le long-métrage en prise de vues réelles (contrairement à son dernier L’île aux Chiens) est prévu pour 2020, sans date exacte.

Selon The Playlist, le film est annoncé comme « une lettre d’amour adressée aux journalistes ». D’après le pitch, le film se déroule « dans les bureaux de correspondants d’un journal américain situés au cœur d’une ville française imaginaire du 20ème siècle » et « redonne vie à une collection d’articles publiés par le magazine The French Dispatch . Plus précisément, ce sera le portrait d’un reporter américain installé en France qui se bat pour écrire ce qu’il veut. Dans une interview pour La Charente Libre, l’auteur de Moonrise Kingdom estimait qu’il n’était ici pas question d’un film « sur la liberté de la presse même si, quand on parle de reporters, on parle aussi de ce qu’il se passe dans le monde réel ».

À Angoulême, dans ses bagages, Wes Anderson avait emmené toute sa clique de stars internationales que peu de cinéastes pourraient s’offrir. Dans ce casting qui finit par ressembler de plus en plus à une interminable liste de course, il y a les habitués : Adrien Brody, Tilda Swinton, Willem Dafoe, Bill Murray, Jason Schwartzman, Saoirse Ronan et Owen Wilson. Mais comme à chaque fois, le réalisateur recrute du sang neuf (Benicio Del Toro, Jeffrey Wright, Timothée Chalamet, Elisabeth Moss, Kate Winslet et Christoph Waltz). Il faut en plus ajouter à tout ce beau monde les petits frenchies Félix Moati, Denis Ménochet, Guillaume Gallienne, Vincent Macaigne, Léa Seydoux et Mathieu Amalric. Pour composer la B.O., on retrouvera le fidèle Alexandre Desplat dont le travail sur The Grand Budapest lui avait valu un Oscar. De quoi faire monter le niveau d’excitation au plus haut !

Image : © 2004 Touchstone Pictures

Tags:

Vous pourriez être intéressé par