Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

Le cinéma d'animation français en pleine expansion d'après une étude du CNC

  • Trois Couleurs
  • 2021-06-15

La France occupe la 3e place mondiale dans le secteur de l'animation, et 2000 emplois supplémentaires ont été créés en cinq ans dans ce secteur.

460 programmes en cours de développement, 6 films d’animation inédits sortis à l’international... Voilà quelques uns des résultats très positifs du secteur de l'animation en France, publiés dans une étude du CNC, et réalisée conjointement par la direction de l'audiovisuel et la direction des études, des statistiques et de la prospective.

L'étude, qui analyse à la fois le financement, la diffusion et l'exportation des oeuvres, puis leur exploitation VOD, souligne d'abord le dynamisme du secteur. Au troisième rang de l'animation mondiale, la France est aussi la première nationalité européenne la plus représentée en ce qui concerne les séries d'animation (4,3% du volume de séries d’animation).

« La Fameuse Invasion des ours en Sicile » vu par Élise, 8 ans

Lire l'article

Autre chiffre parlant, qui dit la bonne santé de l'animation hexagonale : 12 longs métrages français d’animation ont été produits, soit deux de plus qu’en 2019. Parmi eux, deux ont été financés par un producteur français : Pil de Julien Fournet et Princesse Dragon de Jean-Jacques Denis et Anthony Roux.

Le CNC se réjouit aussi qu'entre 2011 et 2020, sur 345 films d’animation inédits, 83 films soient français. Sans oublier cet état des lieux très positif : les films français d’animation réalisent 32,7 % des entrées des films d’animation, "soit le plus haut niveau de la décennie", et "19,3 % des œuvres d’animation mises en production en 2020 sont intégralement produites en France, contre 22,4 % en 2019."

L’interview de Joann Sfar par Liam, 12 ans

Lire l'article

Les Cahiers d’Esther de Riad Sattouf, de la BD au dessin animé

Lire l'article

Ce dynamisme du secteur de l'animation en France est d'ailleurs tous les ans mis en lumière par le Festival international d'Annecy, dont la 45e édition aura lieu du 14 au 19 juin prochains. En compétition officielle, on pourra y voir La Traversée de Florence Miailhe, sur deux enfants qui tentent d'échapper à ceux qui les traquent pour rejoindre un pays au régime plus clément. Au cours d'un voyage initiatique qui les mènera de l'enfance à l'adolescence, ils traverseront un continent rongé par une affreuse chasse aux réfugiés.

On pourra voir plusieurs court métrages français sélectionnés en compétition, dont Ce qui résonne dans le silence de Marine Blin, sur une petite fille à qui l'on cache une mort, se sent dépouillée de son droit au deuil. Devenue adulte, elle explique les gestes tendres qui la lient aux morts.

Au programme également : L'Amour en plan de Claire Sichez, sur un couple au quotidien bien réglé qui ne se regarde plus, ou encore Le Réveil des insectes de Stéphanie Lansaque et François Leroy, l'histoire d'un vieux monsieur qui perd la mémoire depuis la mort de sa femme, qui reçoit la visite inattendue de Mme Meng, exorciste taoïste bien décidée à chasser les démons logés dans sa tête.

"Calamity" de Rémi Cayé : la critique de Léonore, 9 ans

Lire l'article

Image : Copyright 2019 Prima Linea Productions – Pathé Films – France 3 Cinéma – Indigo Film

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur