CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Claire Denis bosse avec The Weeknd: « Il a composé un morceau pour que j’en fasse un film »

  • Trois Couleurs
  • 2020-04-29

Notre rédac chef du jour nous a parlé de son confinement et donné quelques conseils films, podcast, musique… Et nous a glissé quelques infos sur ses prochains projets : si The Stars At Noon, adaptation d’un roman de Dennis Johnson avec Robert Pattinson au casting, était déjà sur les rails, Claire Denis nous a aussi parlé d’un mystérieux projet avec The Weeknd.

L’auteur-compositeur-interprète canadien, de son vrai nom Abel Makkonen Tesfaye, l’aurait approché en tant que fan d’un de ses films en particulier selon Claire Denis qui, juste avant le confinement, était avec l’artiste de pop/ RnB spleenétique à Los Angeles : « J’écoute beaucoup le morceau qu’il a composé pour que j’en fasse un film. C’est stupéfiant qu’il m’ait appelé : Abel est un peu obsédé par Trouble Everyday (2001) donc on a fait un travail à partir de sa musique et du souvenir qu’il a du film. Je ne peux pas vous dire si ce sera un court, un moyen, un long, parce qu’on s’est arrêtés fin mars, on devait commencer à tourner en avril.»

A lire aussi : Claire Denis, rédac cheffe du jour : « La culture n’est pas un médicament pour calmer les gens »

Tempos lents, musique sombre et entêtante, la musique narcotique de The Weeknd (Star Boy, After Hours…) serait on l’imagine parfaite pour une suite (?) de Trouble Every Day. Reste à savoir si Béatrice Dalle et Stuart Taples, leader du groupe des Tindersticks et habituel collaborateur de Claire Denis à la musique, seront aussi de la partie.

Image de couverture : The Weeknd – Shooting « After Hours » (Duncan Loudon, Republic Records)

Tags Assocíes

  • Claire Denis
  • Claire Denis rédactrice en cheffe du jour
  • the Weeknd

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur