CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

« Aftersun » de Charlotte Wells se dévoile dans un trailer mélancolique

  • Trois Couleurs
  • 2022-09-28

C'est Paul Mescal, l'acteur révélé dans la superbe série « Normal People », qui porte ce drame ayant remporté le Grand Prix au Festival de Deauville.

L'horreur du point de vue de la généalogie maudite (Hérédité d'Ari Aster), la chronique d'une extraterrestre pour parler de l'altérité (Under The Skin de Jonathan Glazer)... La société de production et de distribution américaine A24 nous a habitués à des films étonnants, toujours en prise à des sujets sous-traités. La relation d'un père célibataire à sa fille, c'est le sujet plutôt rare d'Aftersun, premier film de Charlotte Wells, une Écossaise installée à New York.

Grand prix du Festival de Deauville 2022, ce drame également présenté à la Semaine de la critique à Cannes raconte le séjour en Turquie d’un papa divorcé et dépressif (Paul Mescal, révélé dans la série Normal People) qui part en vacances avec sa fille de onze ans, Sophie (Francesca Corio), à la fin des années 1990. Vingt ans plus tard, la Sophie d'aujourd'hui (Celia Rowlson-Hall) se remémore ce voyage spécial, à la fois triste et doux.

« Normal People », métamorphoses de l'amour

Lire l'article

Scandée par la voix éraillée de Dolores O'Riordan, chanteuse des Cranberries, et son évanescent titre Dreams, la première bande-annonce du film, tout en limpidité et dénuement, nous fait découvrir ce séjour que l'on devine peuplé d'instants de grâce comme de non-dits. La filiation, la dépression d'une figure paternelle mal dans sa peau, le passage à l'âge adulte : Aftersun a tout pour être le coming of age déconstruit et hyperconscient qu'on attendait. Le film n'a pas encore de date de sortie française.

Image (c) Cinetic

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur