Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Critique
  • Article

Réouverture des cinémas : notre guide des films à ne pas manquer

  • Timé Zoppé
  • 2021-05-17

Enfin ! Après plus de six mois de fermeture, les salles de cinéma rouvrent ce 19 mai. Pour vous y retrouver dans la pléthore de (res)sorties qui s’annonce, suivez notre guide !

Cet article sera régulièrement réactualisé au fil des annonces de programmation.

LES COUPS DE CŒUR DE LA RÉDAC'

Mandibules de Quentin Dupieux 

Deux amis trouvent une mouche géante et décident de la dresser… Le film embrasse brillamment la comédie grotesque, dans un récit tellement joyeusement débile qu'il en est toujours étonnant. La comédie qu’il vous faut pour reprendre votre envol.

Quentin Dupieux : "J'avais envie de faire un film vraiment con"

Lire notre interview

Garçon Chiffon de Nicolas Maury

Quitté par son amoureux qui ne supporte plus sa jalousie, Jérémie part se consoler à la campagne auprès de sa mère (Nathalie Baye). Tragique et fantaisiste, romantique et cruel, le premier long métrage de Nicolas Maury érige l’hyper sensibilité au rang d’art. Il a été par deux fois privé de sortie par le Covid, cette fois ne le laissez pas vous filer entre les doigts.

Nicolas Maury: "Dans mon acte de déconstruire des codes, je suis violent"

Lire notre entretien

Les Garçons sensibles au cinéma

Lire notre dossier

Drunk de Thomas Vinterberg

Au Danemark, quatre amis augmentent méthodiquement leur consommation d’alcool pour voir si leur vie en ressort grandie. Ca te rappelle quelqu’un ? Fonce voir cette comédie loufoque par le réalisateur de Festen, menée par le génial Madds Mikkelsen.

« Drunk » : une satire sociale enivrante

Lire notre critique

Falling de Viggo Mortensen

Pour son premier film en tant que réalisateur, le grand Viggo Mortensen sonde la relation conflictuelle entre un Californien progressiste et son père, vieux cowboy conservateur qui sombre peu à peu dans la démence. Derrière les joutes verbales acérées, une belle réflexion sur la réconciliation.

« Falling » de Viggo Mortensen : au fond du gouffre

Lire notre critique

ADN de Maïwenn

La réalisatrice a entrepris ADN avec l’idée de tourner vite une fiction assise sur un traumatisme personnel récent – le décès de son grand-père algérien. Que faire du souvenir de ceux qui ont disparu ? La réponse sera chorale et intime.

« ADN » : thérapie familiale

Lire notre critique

Adieu les cons d’Albert Dupontel

Albert Dupontel + Virginie Efira = une comédie burlesque et révoltée couronnée de 7 trophées au César 2021 dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur.

« Adieu les cons » d’Albert Dupontel : dystopique et sans fard

Lire la critique

Slalom de Charlène Favier

Liz, 15 ans, intègre la section ski-études d’un lycée de Savoie, et tombe sous l’emprise de son entraineur. Noée Abita met son irrévérence brute au service du rôle.

« Slalom » de Charlène Favier : pente raide

Lire notre critique

Deux de Filippo Meneghetti

L’une est féroce et indépendante, l’autre est une mamie gâteau. En haut de l’immeuble dont elles partagent le palier, elles s’aiment en secret. Un film d’amour fou quiest aussi un film d’horreur – son douillet confinement est troqué pour l’asphyxie de murs entre lesquels on s’espionne -  porté par deux actrices sublimes, Barbara Sukowa et Martine.

« Deux » : le film d’amour fou de Filippo Meneghetti

Lire notre critique

En salles également

Sous les étoiles de Paris de Claus Drexel (Diaphana, 1h30) 
Une femme sans-abri (Catherine Frot) prend sous son aile un enfant migrant de 8 ans… Un conte humaniste par le réalisateur du documentaire Au bord du monde.

Michel-Ange d’Andreï Konchalovsky (UFO, 2h16) 
Un portrait fascinant du grand peintre italien, qui évoque ses moments d’angoisse et de génie, alors que deux familles nobles se disputent ses faveurs.

Josep d’Aurel (Sophie Dulac, 1h20) 
À travers l’histoire vraie du dessinateur et combattant antifranquiste Josep Bartolí, Aurel livre un film d’animation engagé et sensible.

Poly de Nicolas Vanier (SND, 1h42)
Une petite fille se lie d'amitié avec le poney maltraité d'un cirque et décide d'organiser son évasion... Un récit d'animation tendre et altruiste.

Une vie secrète de Jon Garaño, Aitor Arregi et José Mari Goenaga (Épicentre Films, 2h27)
Primé au festival du film de Saint-Sébastien pour son scénario, ce drame espagnol raconte le destin d’un fervent républicain menacé par l’arrivée des troupes franquistes en 1936. 

30 jours max de Tarek Boudali (StudioCanal, 1h27)

On-Gaku : Notre Rock ! de Kenji Iwaisawa (Eurozoom, 1h11)

Envole-moi de Christophe Barratier (Pathé, 1h30)

L'Etreinte de Ludovic Bergery

Le Dernier Voyage de Romain Quirot (Tandem, 1h30)

 

Pour les kids :

Petit Vampire de Joann Sfar : lire notre interview kids

Calamity de Rémi Chayé : lire la critique de Léonore, 9 ans

Tom et Jerry de Tim Story (Warner Bros., 1h41, à partir de 6 ans)

100% loup  d’Alexs Stadermann (Alba Films, 1h36, à partir de 6 ans)

Violet Evergarden. Le Film de Taichi Ishidate (Eurozoom, 2h20, à partir de 10 ans)

StarDog et TurboCat de Ben Smith (KMBO, 1h30)

Image de couverture : © mk2

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur