Entrer votre recherche

Partager

Suite à l’annonce du couvre-feu faite par Emmanuel Macron le 14 octobre dernier, les institutions théâtrales ont rapidement adapté les horaires de leurs représentations aux nouvelles réglementations. Seuls-en-scène, théâtre classique ou contemporain… Retrouvez toutes nos recommandations de spectacles à voir absolument en ce moment. 

Cet article fait partie de notre dossier « Extérieur Jour », consacré aux sorties culturelles dans le cadre du couvre feu. Il sera régulièrement actualisé pour ne recenser que les représentations en cours. Retrouvez tous nos articles ici.

Camille CHAMOUX

Camille Chamoux © James Weston

One-woman-show —> Camille Chamoux, «  Le Temps de vivre » 

Pleine de panache et d’autodérision, elle est l’une des comiques les plus intéressantes de sa génération. La comédienne et scénariste Camille Chamoux (vue au cinéma dans Les Gazelles de Mona Achache ou Premières vacances de Patrick Cassir) présente en ce moment son one-woman-show Le Temps de vivre, mis en scène par Vincent Dedienne et co-écrit avec Camille Cottin. Sous-titré « Un exposé sur la finitude en 70 min pile », ce spectacle croque avec finesse l’époque contemporaine, notre rapport particulier à la compétitivité et nos angoisses face au temps qui passe. Grande admiratrice de Virginie Despentes, la pimpante quadra évoque avec l’humour pince-sans-rire qui la caractérise des sujets féministes qui lui tiennent à coeur, comme la charge mentale.  

À noter que le binôme Chamoux-Dedienne est en ce moment à l’affiche de la série La Flamme, parodie loufoque du Bachelor créée par le pro de l’impro Jonathan Cohen et diffusée sur Canal+ (lire notre critique ici). Vincent Dedienne y campe le rôle du présentateur incrédule tandis que Camille Chamoux y incarne l’hilarante Chataléré, prétendante cash et trash qui déambule dans la luxueuse villa… sans bas (cette partie du corps étant floutée en permanence, ce qui en fait l’un des meilleurs running gag du show). Deux programmes idéaux pour se lâcher en ces temps troublés. 

Jusqu’au 26 décembre au Théâtre du Petit St-Martin 

Représentations les mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 19h ou les samedis à 16h. Durée du spectacle : 1h10. 

Pour réserver votre place, cliquez ici

Photo du spectacle © Simon Gosselin

Pièce —> Iphigénie de Jean Racine mis en scène par Stéphane Braunschweig

Directeur du Théâtre de l’Odéon, Stéphane Braunschweig s’inspire de la tragédie classique de Jean Racine, histoire d’un « monde à l’arrêt », pour raconter à sa manière le récit d’Iphigénie. À travers une mise en scène pleine de tensions, il montre comment cette pièce écrite au XVIIe siècle entre en étrange résonance avec notre époque. Et si Agamemnon, Ulysse et Ménélas  — chefs d’une Grèce conquérante, réduits à l’inaction par la force des dieux — étaient les ancêtres des plus puissants chefs d’État actuels, forcés eux aussi de faire face à leurs propres limites dans le contexte d’une crise sanitaire que nul n’aurait pu prédire ? « Nous avons imaginé ce spectacle en avril, au plus fort de la crise, […] avec le désir décuplé de retrouver le public pour partager avec lui nos rêveries sur ce monde à l’arrêt », écrit Stéphane Braunschweig dans son magnifique texte de présentation, qui nous donne plus que jamais envie de retrouver la chaleur réconfortante d’une salle de théâtre. 

Jusqu’au 14 novembre aux Ateliers Berthier (17e) 

Représentations du mardi au samedi à 17h30, le dimanche à 15h. Durée du spectacle : 2h10 

À savoir —> Pour ses deux salles, le théâtre de l’Odéon propose durant toute la période du couvre-feu une offre exceptionnelle : les représentations du jeudi sont gratuites pour les 18-28 ans. Les réservations seront accessibles en ligne à partir du lundi 26 octobre à 14h30.

Pour réserver dès maintenant votre place, cliquez ici

Le Côté de Guermantes, d'après Marcel Proust adaptation et mise en scène de Christophe Honoré, au théâtre Marigny avec la troupe de la Comédie française

Photo du spectacle © Comédie Française

Pièce —>  Le côté de Guermantes d’après Marcel Proustmis en scène par Christophe Honoré 

Après Les Idoles (2019), pièce sous forme d’hommage sentimental aux oeuvres d’artistes morts du sida (dont Jean-Luc Lagarce et Hervé Guibert), le cinéaste Christophe Honoré (MétamorphosesPlaire, aimer et courir vite) revient au théâtre. Il investit cette fois-ci la Comédie-Française pour un nouveau défi aux enjeux assez vertigineux : l’adaptation sur les planches du troisième tome d’À la recherche du temps perdu, l’oeuvre monumentale de Marcel Proust. Évoquant le deuil de l’enfance et des illusions amoureuses par le truchement du Narrateur, Le côté de Guermantes marque l’accession de celui-ci aux cercles mondains. Si le projet est risqué, on fait confiance au réalisateur français pour moquer avec élégance ce monde de fastes et d’apparences. Côté casting, on retrouve Stéphane Varupenne, Laurent Laffite, Dominique Blanc, Rebecca Marder ou encore Claude Mathieu.

Jusqu’au 15 novembre au Théâtre Marigny 

Horaires, dates de représentations et réservations à retrouver au bas de cette page.  Durée du spectacle : environ 2h30 

Image de couverture : Camille Chamoux par James Weston

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.