Entrer votre recherche

À voir : les teasers de « L’Origine du monde » de Laurent Laffite

Partager

Labellisé « Sélection officielle » par le Festival de Cannes cette année, le premier long-métrage de Laurent Laffite se dévoile en trois teasers loufoques.

Karin Viard en épouse bourge barjot, Vincent Macaigne en meilleur ami (trop) gentil, et Laurent Laffite en (anti-)héros devant faire face à une crise littéralement existentielle : voilà le trio à la tête de cette comédie qui promet son lot d’absurdités. Et qui marque le passage de Laffite au statut de réalisateur. Jackpot pour le néophyte : son premier film fait partie de la Sélection officielle du Festival de Cannes cette année (voir la liste ici).

Le pitch : « Jean-Louis réalise en rentrant chez lui que son coeur s’est arrêté. Plus un seul battement dans sa poitrine, aucun pouls, rien. Pourtant, il est conscient, il parle, se déplace. Est-il encore vivant ? Est-il déjà mort ? Ni son ami vétérinaire Michel, ni sa femme Valérie ne trouvent d’explication à cet étrange phénomène. Alors que Jean-Louis panique, Valérie se tourne vers Margaux, sa coach de vie, un peu gourou, pas tout à fait marabout, mais très connectée aux forces occultes. Et elle a une solution qui va mettre Jean-Louis face au tabou ultime…« 

Les teasers :

On ne sait pas si le film va verser dans le trip freudien mais, tel qu’on connaît Laffite, il devrait pousser assez loin l’humour noir. L’acteur, qui a fait ses classes à la Comédie française, a su alterner ces dernières années entre rôles comiques (Papa ou Maman de Martin Bourboulon, avec son acolyte Marina Foïs) et partitions plus sombres (L’Heure de la sortie de Sébastien Marnier, Les Fauves de Vincent Mariette). On est donc curieux de le voir déployer son univers à lui.

On mise aussi sur le duo Laffite-Viard. Cette dernière, en ce moment à l’affiche du thriller Les Apparences de Marc Fitoussi, dans lequel elle campe aussi une bourgeoise (mais plus version collet monté), paraît camper avec jubilation son personnage, apparemment bien siphonné. Mais aussi sur le second rôle de Nicole Garcia, qui joue une psy aux méthodes pour le moins particulières. 

Vérification en salles le 4 novembre prochain.

Image : © Studio Canal

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.