Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

« So Close to My Land »: un premier teaser pour le nouveau documentaire de Jia Zhang-ke

Partager

Dernier volet d’une trilogie documentaire sur les métiers artistiques en Chine, le film retracera le parcours d’un groupe de romanciers chinois.

Une fresque criminelle étalée sur plusieurs décennies (Les Éternels) pour dresser le portrait d’une femme trahie ; une chronique sociale centrée sur une cité ouvrière (24 City), un film choral situé à Shanghai où se croisent les vies de dix-huit personnages (I Wish I Knew)… Jia Zhang-ke ne s’est jamais limité à l’exploration d’un genre – la preuve avec A Touch of Sin, l’un de ses films les plus complexes, dans lequel plusieurs faits divers s’enchaînaient sous forme de saynètes aux formes diverses (le polar, le film de sabre, le récit légendaire ou moderne). Pour son dernier film, So Close to My Land, le réalisateur renoue avec ses premières amours : le documentaire. Après Dong (2006) et Useless (2007) – un portrait du peintre Liu Xiaodong et une pongée dans l’industrie du textile et de la mode en Chine -, Jia Zhang-ke achèvera cette trilogie sur le savoir-faire chinois avec un film consacré à un groupe de romanciers chinois influents et d’étudiants, rassemblés dans un village de la province du Shanxi.

À LIRE AUSSI : Jia Zhang-Ke, la mémoire dans la peau

Construit comme une symphonie en 18 chapitres sur l’évolution de la société chinoise depuis 1949, le film suit ce périple individuel et créatif à la portée collective et sera racontée par trois célèbres romanciers chinois : Jia Pingwa, Yu Hua et Hong Liang. Dans le très court teaser du film, produit par mk2, on entrevoit tout l’art du cinéaste pour les portraits – la parole du témoignage face-caméra semble compter autant que le fait de saisir au vol les visages de passants dans les rues -, son goût pour les ambiances sonores urbaines et les plans graphiques sur la campagne chinoise. Bref, ne vous y méprenez pas, So Close to My Land aura très certainement la trempe romanesque des films de fiction de Jia Zhang-ke, en témoigne les magnifiques plans sur la mer s’écrasant avec fracas sur les berges.

À LIRE AUSSI : Focus : Filmer le délit chez Jia Zhang-ke

Image: Capture d’écran

Tags:

Vous pourriez être intéressé par