Entrer votre recherche

« Portrait de la jeune fille en feu » de Céline Sciamma : ce qu’en pensent les critiques sur Twitter

Partager

Alors qu’on pensait Ken Loach indétrônable dans l’art de faire pleurer la Croisette à chaudes larmes (la projection de Sorry We Missed You en a encore fait la preuve il y a quelques jours), on vient de lui trouver un concurrent assez sérieux.

Projeté hier à Cannes, le mélodrame en costumes de Céline Sciamma, Portrait de la jeune fille en feu, a bouleversé les spectateurs, en témoigne la standing ovation de fin de séance. L’heure est donc au superlatif pour pas mal de critiques, qui ont trouvé le film fiévreux, intense, romanesque, splendide et engagé. On flaire au minimum le prix d’interprétation pour Adèle Haenel et Noémie Merlant. Petit tour d’horizon.

DÉBAUCHE DE LARMES

https://twitter.com/BBaronnet/status/1130156828967485442

FEU D’EXTINCTION

Et nous, dans tout ça ?

Image d’ouverture: Copyright Pyramide Distribution

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.