Tapez pour chercher

Cinéma Homepage News News newshome

On en sait plus sur le prochain film de Jonathan Glazer (« Under the Skin »), coproduit par A24

Partager

Après Birth et Under the Skin, le réalisateur adaptera un roman de Martin Amis, La Zone d’intérêt, une histoire d’amour se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale.

Voilà six ans que l’on attend des nouvelles de ce réalisateur discret, et que Deadline nous en apporte enfin. Est-ce que ça valait la peine d’attendre ? On pense que oui, parce qu’on devine que Jonathan Glazer est plein de ressources. Semblant s’éloigner de l’imaginaire surnaturel, de l’esthétique hybride et cauchemardesque déployés dans ses premiers films, son nouvel opus s’annonce a priori plus sage.

Le réalisateur prévoit d’adapter le roman de Martin Amis La Zone d’intérêt, l’histoire d’un officier SS qui tombe amoureux de la femme du commandant de son camp durant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu’une idylle secrète commence entre eux, le mari éconduit commence à soupçonner sa femme et à la faire suivre. Dans le roman original, le récit prenait la forme d’un marivaudage raconté par trois narrateurs : Angelus Thomsen, l’officier ; Paul Doll, le commandant ; et Szmul Zacharias, un Smulz, le chef du Sonderkommando. Un projet assez éloigné de ses précédents opus.

>> À LIRE AUSSI : Notre interview du réalisateur à l’occasion de la sortie d’Under the Skin

Souvenez-vous: en 2004 était présenté à la Mostra de Venise Birth, le second long-métrage de Jonathan Glazer, dans lequel Nicole Kidman, incarnait une veuve manipulée par un petit garçon jurant être la réincarnation de son mari. Un étrange mélodrame, dérangeant, ambigu, et surtout clivant (on se souvient des réactions très extrêmes, entre louages et critique acerbes, suscitées par le film). Près de dix ans plus tard, le réalisateur revient avec Under the Skin (2013) un drame SF qui transformait Scarlett Johansson en fascinante extra-terrestre qui se découvre des émotions humaines, pour questionner le statut d’icône et plus largement notre rapport à la différence.

Le film sera coproduit et distribué par A24, qui a récemment marqué les esprits cinéphiles avec notamment Midsommar d’Ari Aster et The Lighthouse de Robert Eggers (dont la sortie est prévue en France pour le 18 décembre).

Tags:

Vous pourriez être intéressé par