Entrer votre recherche

[LE FILM DU SOIR] « Je ne voudrais pas être un homme » d’Ernst Lubitsch, sur mk2 Curiosity

Partager

mk2 Curiosity propose de revoir gratuitement ce court-métrage muet du maître de la comédie hollywoodienne, dans lequel une jeune femme se travestit pour déjouer l’autorité masculine.

Mise à jour 2/09/2020 : ce film n’est plus disponible. Retrouvez tous les films Curiosity mis en ligne ici.  

En 1918, avant que le Code Hays ne corsète l’industrie hollywoodienne, censurant toute représentation sexuelle et imposant ses normes de bienséance, Ernst Lubitsch réalisait Je ne voudrais pas être un homme (Ich möchte kein Mann sein), une comédie dont la subversion paraît aujourd’hui encore plus folle.

Le cinéaste allemand, qui n’a pas encore quitté son pays natal pour rejoindre Hollywood, y filme avec ingéniosité le subterfuge d’Ossi, jeune femme rebelle qui, pour faire affront à l’autoritarisme de son tuteur, se déguise en homme et s’infiltre dans un cabaret décadent, avant de tomber nez à nez sur ce dernier, et se confronter à un monde machiste…

À LIRE AUSSI : Décryptage : Le renouveau du jeune cinéma allemand 

Bien avant Blake Edwards (Victor, Victoria en 1982), Ernst Lubitsch se saisit du thème de la femme travestie comme ressort comique avec cet art de l’ellipse, du sous-entendu et des situations à double-sens qui composeront ce qu’on appellera plus tard la Lubitsch’s touch – une façon d’enrober la satire dans une mise en scène sophistiquée.

En génie du rythme, il organise des petites saynètes fondées sur des gags simples – par exemple lorsqu’Ossi ne peut plus rentrer dans les toilettes pour femmes étant un homme, ou lorsqu’elle ne comprend pas qu’elle doit céder sa place à une femme dans le bus – qui questionnent la versatilité de l’apparence et la fluidité des genres. Certains ont même vu dans cette guerre des sexes transgressive, qui prend aussi avec justesse le pouls du Berlin des Années folles.

 D’autres films sont à découvrir sur mk2 Curiosity.

Tags:

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.