Entrer votre recherche

Guillermo del Toro vient de démarrer le tournage de son prochain film « Nightmare Alley »

Partager

Le cinéaste mexicain oscarisé a entamé cette semaine le tournage de Nightmare Alley, son prochain film réunissant un casting monstre.

Depuis l’incroyable succès de son précédent film La Forme de l’eau (2018), Guillermo del Toro croule sous une montagne de projets dont l’ouverture d’un centre spécialisé dans l’animation au Mexique et une adaptation en stop motion de Pinocchio (l’enfant-marionnette a décidément le vent en poupe chez les réalisateurs). Parmi cette multitude d’ébauches, il y a Nightmare Alley qui, d’après le roman éponyme de William Lindsay Gresham et une première adaptation ciné sortie en 1947 et réalisée par Edmund Goulding, racontera l’histoire d’un bonimenteur faisant équipe avec une psychiatre afin de tromper des gens dans le but de leur soutirer de l’argent (ce duo d’escrocs sera interprété par Bradley Cooper et Cate Blanchett). Mentionnons également, dans ce casting prestigieux, la présence de Rooney Mara, Toni Collette, David Strathairn, Willem Dafoe et Holt McCallany (Bill Tench dans la série Mindhunter).

Ultra enthousiaste, le producteur J. Miles Dale a lancé le début des festivités en postant la photo d’un clap (et d’un chapeau) sur son compte Twitter :

Sur le papier, le projet de Nightmare Alley a de quoi intriguer les fans de del Toro, habitués à sa fantasmagorie débridée. De Cronos – son premier film sorti en 1993 – à La Forme de l’eau (2017), le cinéaste a développé un goût pour les créatures étranges, ostracisées par une société qui rejette la différence. Même au sein de grosses productions, le réalisateur mexicain a su insuffler toute son énergie et sa poésie, faisant d’un blockbuster comme Hellboy 2 : Les Légions d’or maudites (2008), un drame shakespearien onirique doublé d’un formidable film d’action fun et décomplexé. C’est à partir de 2001 que la carrière de Guillermo del Toro prend un tournant avec L’Échine du Diable, film d’épouvante intimiste produit par Pedro Almodóvar qui avait repéré (avant tout le monde) le talent du cinéaste (merci Pedro !).

Image: Capture YouTube

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.