Tapez pour chercher

Cinéma Homepage News News newshome

En vidéo : Blow Up vibre au son des musiques de Bach au cinéma

Partager

Après Mozart, Wagner et Beethoven, l’émission d’Arte « Blow Up » s’attaque cette fois à la musique de Jean-Sébastien Bach au cinéma.

Ces notes d’orgue ne peuvent que vous clouer à votre siège. La Toccata et fugue en ré mineur de Jean-Sébastien Bach transpire la puissance et l’inquiétude. C’est donc tout sauf un hasard si tant de réalisateurs l’ont utilisée dans leur cinéma. Tantôt pour souligner la mysticité d’un moment, tantôt pour renforcer par contraste la violence d’une scène. Un orgue jouant tout seul dans La grande course autour du monde de Blake Edwards. La Toccata. Un match de rugby absurde et violent entre profs et élèves dans Monty Python : Le Sens de la vie. La Toccata. Un Brad Pitt habité devant un clavecin sur fond noir dans The Tree of Life de Terrence Malick. Encore la Toccata. Mais aussi Fantasia, 20 000 lieues sous les mer, la Dolce Vita… : la Toccata et fugue est partout.

Sauf que Bach au cinéma ce n’est évidemment pas que ça. C’est aussi Robert de Niro en costume rose qui explose dans sa voiture dans Casino de Martin Scorsese au son de La Passion selon Saint-Mathieu, l’évasion de Rober Duvall dans THX 1138 sur la même musique ou encore Hannibal Lecter (Anthony Hopkins) encagé écoutant Les variations Goldberg dans Le Silence des agneaux de Jonathan Demme. Les citations de Bach dans les films se comptent donc par centaines, ce qui lui offre une place de choix dans vos souvenirs cinéphiles. Une grande histoire d’amour sur laquelle l’émission « Blow Up » (Arte) est revenue pour un mash-up musical des plus grandioses.

Image : Capture d’écran

Tags:

Vous pourriez être intéressé par