Tapez pour chercher

Cinéma Homepage News News newshome

Dexter Flechter prépare un film inspiré de l’univers de « Dracula »

Partager

Le film se centre sur le personnage de Renfield, un maniaque obsédé par le sang et serviteur de Dracula.

Après deux coups d’essais fulgurants dans le biopic musical (Bohemian Rhapsody sur lequel il a remplacé Bryan Singer et Rocket Man, un portrait queer et pop d’Elton John), Dexter Fletcher a dû se lasser des paillettes et des ritournelles édulcorées. Exit les dieux du panthéon musical, place à une mythologie plus sombre: le réalisateur prépare d’après Variety un film sur R. M. Renfield, personnage issu de l’univers de Dracula. Dans le roman original de Bram Stoker, Renfield est un malade mental interné en hôpital psychiatrique par le docteur John Seward. Obsédé à l’idée de boire du sang pour devenir immortel, il devient serviteur du comte Dracula, qu’il adule autant qu’il veut détruire. Contrairement aux nombreuses autres adaptations du livre, celle-ci se déroulera de nos jours, et sera humoristique et légère.

Depuis quelques années, Universal projette de développer une franchise de films inspirés des monstres classiques, connectés entre eux, et qui mettraient en évidence l’héritage de ces figures cultes à travers le temps. Mais les résultats décevants des débuts de ce « Dark Universe » (Dracula Untold de Gary Shore en 2014, La Momie de Dark Kurtzman en 2017) a poussé les producteurs à revoir leur stratégie: tout comme Invisible Man, qui sortira en 2020, ce spin-off sur Renfield sera un film solo. Dernière info (de taille) : l’histoire a été imaginée par Robert Kirkman, auteur de la bande-dessinée The Walking Dead, ce qui présage du gore et des agonies douloureuses, et le scénario écrit par Ryan Ridley, scénariste de la série Rick and Morty -ce qui promet une bonne d’ose d’humour trash. Loin de la version romantico-gothique de Coppola (1992), de celle complètement baroque et sensuelle de Terence Fisher réalisée pour la Hammer (1985) ce nouvel opus promet de dépoussiérer le mythe du suceur de sang à coup de second-degré.

Image: Dwight Frye dans Dracula de Tod Browning, 1931

Tags: