Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

On en sait plus sur le western de Pedro Almodóvar

  • Cannelle Anglade
  • 2022-04-22

Le cinéaste espagnol réinterprètera les codes du western dans son prochain court-métrage « Extraña Forma de Vida », inspiré d’une chanson d’Amália Rodrigues.

Après le magnifique Madres Paralelas – prix de la meilleure interprétation féminine pour Pénélope Cruz à la Mostra de Venise en 2021 – Pedro Almodóvar s’attaque à un genre nouveau : le western.

Le court-métrage durera environ 30 minutes et sera centré sur deux hommes dont les rôles ont déjà été attribués, mais pas encore révélés. Le titre du film est inspiré d’une chanson de la reine du fado - genre musical portugais - Amália Rodrigues, Extraña Forma de Vida (traduit en anglais par Strange Way Of Life). Le tournage aura lieu à Almeria, ville portuaire d’Andalousie, berceau de plusieurs western spaghettis en raison de sa proximité avec le désert de Tabernas, notamment ceux de Sergio Leone (Il était une fois dans l’Ouest, Pour une poignée de dollars…).

Pedro Almodóvar : « Après ‘Douleur et Gloire’, j’ai voulu revenir à un univers féminin de manière absolue »

Lire l'entretien

À propos du western, Pedro Almodóvar déclare à The Guardian vouloir s’approprier le genre historique à sa manière, imaginer « un nouveau style de western, qui sera très coloré… très théâtral ». Pas de doute, on y retrouvera la patte du réalisateur des rocambolesques Femmes au bord de la crise de nerf (1988), Tout sur ma mère (1999) et Volver (2006).

Pour l’anecdote, Almodóvar avait glissé le nom de son prochain court sur l’écran d’ordinateur du personnage joué par Antonio Banderas dans son Douleur et Gloire en 2019.

« Madres Paralelas » de Pedro Almodóvar : femmes actuelles

Lire la critique
UN ARTISTE HYPERACTIF

Dans les années 1970, le cinéaste réalise plus d’une dizaine de courts-métrages dans le souffle créatif que deviendra la Movida. En 2020, il s’empare à nouveau du format court et présente La Voix humaine (La Voz humana) à la Mostra de Venise, une adaptation de Jean Cocteau mettant en scène l’actrice britannique Tilda Swinton. Il s’agit de son premier film en langue anglaise.

SUPERCUT : Pedro Almodóvar nous raconte les trois scènes dont il est le plus fier

Lire l'article

Premier sans doute d’une longue lignée, puisque le réalisateur prépare déjà son prochain long-métrage, adapté du recueil de nouvelles de l’écrivain américaine Lucia Berlin, Manuel à l’usage des femmes de ménage. La compilation posthume est publiée en 2015 et se hisse immédiatement sur la liste des best-sellers recommandés par le New York Times. Almodóvar entrera en production l’année prochaine, aux côtés de l’actrice australo-américaine Cate Blanchett, qu’il a choisi pour incarner l’héroïne inédite du Manuel, atler ego de la remarquable Lucia Berlin.

« Douleur et Gloire »: l’introspection abyssale de Pedro Almodóvar

Lire la critique

Image: © El Deseo - Manolo Pavón

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur