CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Vidéo : au ciné, ces moments d’introspection, de folie ou de laisser-aller permis par le miroir

  • Trois Couleurs
  • 2017-04-27

De Baisers volés (1968) à 30 ans sinon rien (2004) en passant par Raging Bull (1980), le miroir est partout dans les films compilés par Leah Cordova dans la vidéo ci-dessus. Avec ce supercut bien fichu, on assiste aussi bien à des scènes de malaises gênants qu’à des scènes de profonde tristesse, mais aussi des séquences de surexcitation, ceux qu’on s’autorise quand on sait qu’on est tous seuls. Dans ce cas précis, c’est la seule occasion pour nos personnages de se laisser aller hors du cadre des règles sociales. Et honnêtement, parfois, ça fait un bien fou !

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur