CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • Critique
  • Article
  • 2 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Troiscouleurs
  • 2024-03-19

En salles dès le 20 mars : Christine Angot affronte le tabou de l'inceste, Jeanne Balibar traverse avec grâce un premier mélo, Stéphane Brizé explore les regrets amoureux.

UNE FAMILLE de Christine Angot

Pour son premier passage derrière la caméra, la romancière va loin, creuse les non-dits, crée des images et pose des mots nécessaires sur des silences destructeurs et obstructifs. Son documentaire examine comment sa famille est à la fois fracturée et reliée par la violence de l’inceste qu’elle a subi dans sa jeunesse.

Christine Angot : « Pour une fois, la porte s'ouvre »

Lire l'interview

L’archive de… Christine Angot

Lire l'article

Clotilde Leguil : « Christine Angot fait de l’inceste une question politique »

Lire l'article

BIS REPETITA d'Emilie Noblet

Dans ce premier long métrage délicieux d’Émilie Noblet, Louise Bourgoin incarne une prof de latin je-m’en-foutiste et fêtarde. Et forme un duo de choc avec Xavier Lacaille, qui joue avec un humour très slapstick un thésard passionné qui l’aide à préparer ses élèves (de vrais bras cassés) à passer un grand concours en Italie. Avec ce rôle de l’immaturité, l’actrice nous prouve son talent monstre dans la comédie décalée. On s’est dit que c’était le moment idéal pour tirer son portrait.

Louise Bourgoin : Louise Bourgoin : « J'aime jouer des personnes pas très reluisantes, qui trichent, qui mentent »

Lire le portrait

Bonus : le portrait de Xavier Lacaille, réalisé à l'occasion de la sortie de la saison 3 de la géniale série Parlement, dans lequel il joue le rôle principal.

Xavier Lacaille : « Quand je n’arrive pas à mettre mon masque social, ça me tord profondément »

Lire le portrait

LA JEUNE FILLE ET LES PAYSANS de DK Welchman et Hugh Welchman

Adapté d’un prix Nobel de littérature polonais, ce film utilise le procédé de peinture animée pour raconter la vie, au XIX siècle, d’un petit village rural perturbé par la présence d’une femme en lutte contre les carcans patriarcaux.

« La Jeune fille et les paysans » de DK Welchman et Hugh Welchman : un troublant film d'animation aux lisières du réel

Lire la critique

LAISSEZ-MOI de Maxime Rappaz

Le premier film du jeune cinéaste suisse Maxime Rappaz est un élégant mélodrame, saisi dans les règles de l’art puis progressivement abandonné à l’allure souveraine de son actrice, Jeanne Balibar.

« Laissez-moi » de Maxime Rappaz : Jeanne Balibar en état de grâce

Lire la critique

BLUE SUMMER de Zihan Geng

Dans ce premier long métrage chinois, une adolescente s’éprend d’une femme un peu plus âgée, mais la possibilité de leur relation a tout d’un mirage. Un drame romantique prometteur sur l’éclosion des sentiments amoureux.

« Blue Summer » de Zihan Geng : un joli premier film sur la cristallisation

Lire la critique

HORS-SAISON de Stéphane Brizé

Stéphane Brizé quitte sa saga sociale au cœur de l’entreprise (et Vincent Lindon) pour revenir à ses premiers émois : le cinéma des sentiments. L’amour, le hasard, les chassés-croisés entre le passé et le présent pour conjurer le futur incertain.

« Hors-saison » de Stéphane Brizé : souvenirs présents

Lire la critique

SMOKE SAUNA SISTERHOOD d’Anna Hints

Ce premier documentaire d’Anna Hints à l’image virtuose oscille entre film expérimental et témoignage frontal. Auréolé de plusieurs prix, dont celui de la meilleure réalisation à Sundance, il plonge dans les saunas d’Europe de l’Est pour en extraire la parole de femmes.

« Smoke Sauna Sisterhood » d’Anna Hints : confidences dans la brume

Lire la critique

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur