Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Une étude de santé publique juge que James Bond est alcoolique

  • Trois Couleurs
  • 2018-12-14

BondDrink_FEAT facebook

Selon une nouvelle étude réalisée par l’Université d’Otago en Nouvelle-Zélande, le mythique James Bond serait un « alcoolique sévère » et aurait sérieusement besoin d’une aide de sa hiérarchie. L’étude, publiée dans le Medical Journal of Australia, détaille que l’espion le plus connu du monde a une trop bonne descente, avec un total de 109 verres bus dans 24 films, soit une moyenne de 4.5 verres par aventure. En plus, son comportement serait jugé à risque avec au minimum 6- et possiblement 9- des 11 critères qui permettent de détecter les troubles liés à l’alcoolisme. Pour rendre la situation encore pire, le MI6 (le service de renseignements concernant les intérêts vitaux du Royaume uni) serait l’un des premiers responsables, car il inciterait Bond au danger et aurait tendance à offrir des spiritueux à l’agent pendant son service. Mais, est-il possible d’imaginer un Bond sans sa catchphrase « Un dry Martini secoué, pas remué » ? Nous, franchement, on a du mal.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur