CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

Olivia Wilde, Tobey Maguire et Spike Jonze rejoignent le casting de "Babylon"

  • Trois Couleurs
  • 2021-06-25

Le film choral de Damien Chazelle rendra hommage aux studios hollywoodiens des années 1920.

Chez Damien Chazelle, tout est affaire d'alchimie entre les acteurs : Ryan Gosling et Emma Stone unis par la chanson puis séparés par le show business (La La Land), Miles Teller et J. K Simmons pris dans une relation d'admiration ambigüe (Whiplash) sur fond de performances de jazz.

Son prochain film, Babylon, promet lui aussi des performances inoubliables. Ce récit-choral sera un hommage à l'âge d'or des studios hollywoodiens, et racontera le basculement de la période muette au parlant, à la fin des années 1920. Comme Quentin Tarantino dans Once Upon a Time… in Hollywood, le réalisateur mêlera personnages ayant existé et protagonistes fictionnels.

MICROSCOPE : La manivelle dans « First Man » de Damien Chazelle

Lire l'article

En têtes d'affiche, on retrouvera comme on le savait déjà Margot Robbie et Brad Pitt, mais aussi Katherine Waterston, Max Minghella, Diego Calva, Jovan Adepo, Li Jun Li, Lukas Haas, Rory Scovel, Samara Weaving, Eric Roberts, P. J. Byrne et Damon Gupton. D'après The Hollywood Reporter, Brad Pitt incarnera un personnage inspiré de l’acteur John Gilbert, dont la carrière a brutalement été stoppée avec l'arrivée du parlant, sa voix ne correspondant pas aux standards de virilité.

De son côté, Margot Robbie pourrait incarner Clara Bow, vedette de l'époque considérée comme la première "it-girl", tandis que Max Minghella sera Irving Thalberg, producteur de la MGM.

Pour compléter ce casting de choc, Damien Chazelle a fait appel à Olivia Wilde, Phoebe Tonkin, Tobey Maguire et, surprise, le cinéaste Spike Jonze, comme le révèle The Hollywood Reporter. On ne connaît pas encore la teneur de ces seconds rôles, mais connaissant Damien Chazelle, ces prestations ne seront pas anecdotiques - déjà dans sa série The Eddy (avec André Holland, Tahar Rahim, Leïla Bekhti), il croisait subtilement les destins de personnages évoluant dans les clubs de jazz parisiens. Tout ça promet un potentiel digne héritier de Chantons sous la pluie, chef-d'œuvre de Stanley Donen sur la révolution du cinéma parlant.

"First Man – le premier homme sur la lune" de Damien Chazelle : espace intime

Lire la critique

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur