Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

« The Thing »: John Carpenter fera peut-être équipe avec Blumhouse pour un remake

  • Léa André-Sarreau
  • 2020-08-26

La société de production américaine Blumhouse prépare une nouvelle version de ce film de body horror, échec commercial à sa sortie devenu un chef-d’oeuvre culte.

Ennuyeux, stérile, nihiliste : lorsque sort The Thing en 1982, le public rejette en masse ce film de science-fiction paranoïaque sur des chercheurs confrontés à une créature métamorphe au coeur de l’Antarctique, lui préférant l’optimisme limpide d’E.T lextra-terrestre, sorti la même année. Mais ce film mal-aimé a bien vieilli dans le coeur des cinéphiles, continuant de fasciner par son art de la suggestion – la « chose » du titre n’étant rien d’autre que la peur invisible qui habite chacun des protagonistes, peu à peu entraînés dans une spirale de méfiance les uns envers les autres.

À lire aussi : L’hommage de John Carpenter à Ennio Morricone

La preuve : la société de production américaine Blumhouse, récemment investie dans une série de remake de classiques (The Invisible Man, Halloween), serait en train de préparer un remake du film. Lors d’un entretien avec Bloody Disgusting, relayé par Variety à l’occasion du FanTasia Film Festival de Montréal, John Carpenter a même laissé entendre qu’il pourrait collaborer au projet, tout en laissant planer le mystère : « Nous sommes en train d’en discuter. Je crois que Jason travaille sur un reboot. Je suis impliqué, enfin je crois. C’est en cours. » 

À lire aussi : À (RÉ)ÉCOUTER : John Carpenter interrogé par Katell Quillévéré et Yann Gonzalez à Cannes 2019

Rappelons que ce film de body horror aux effets spéciaux d’une grande modernité (pour l’anecdote, sachez qu’afin de créer l’alien, Rob Bottin a utilisé de la mayonnaise, du chewing-gum et du lubrifiant) était déjà une nouvelle version du filmThe Thing from Another World (1951) de Howard Hawks et Christian Nyby, lui-même tiré du livre de 1938 Who Goes There ? de John Campbell. Bref, quelque chose nous dit que si Carpenter met son grain de folie subversif dans cette nouvelle version, que Blumhouse risque de moderniser aux prismes de nos peurs contemporaines, le résultat peut être glaçant.

Tags Assocíes

  • Blumhouse
  • horreur
  • John Carpenter
  • remake
  • The Thing

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur