CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

« The Staggering Girl »: le nouveau moyen-métrage de Luca Guadagnino arrive sur MUBI en février

  • Léa André-Sarreau
  • 2019-11-26

Conçu en collaboration avec le grand styliste italien Valentino, le film, pensé comme un hommage à la haute couture, racontera l’histoire fusionnelle d’une mère et sa fille.

Après des mois à guetter l’annonce d’un potentiel sequel de Call Me by Your Name sans l’ombre d’une info sûre – Luca Guadagnino a toujours revendiqué l’idée d’en faire une fresque amoureuse à la Truffaut, pour suivre la trajectoire de ses personnages à l’image d’Antoine Doinel -, on a des nouvelles d’un autre de ses projets : son moyen-métrage The Staggering Girl, présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes cette année, qu’on pourra voir dès le 15 février 2020 sur la version américaine de MUBI. Pas sûr qu’il soit dispo sur le catalogue français de la plateforme, mais on ne résiste pas à l’envie de vous teaser ce projet un peu fou.

—> A LIRE AUSSI: Luca Guadagnino prépare une série HBO sur une romance gay

Le synopsis promet un exercice de style vertigineux. Julian Moore interprète Francesca, une écrivaine venue rendre visite à sa mère, peintre et presque aveugle. Revenue à New York, la jeune femme est assaillie de visions du passé, avant de rencontrer une version jeune de sa mère dans sa maison d’enfance. D’après le site officiel du Festival de Cannes, The Staggering Girl « raconte la force des liens de parentés qui unissent deux femmes, qui en sont venues à ne compter que sur elles-mêmes, à travers un portrait diachronique et introspectif. » Un film sur la confusion temporelle en même temps qu’une ode à la hauteur couture? Le combo est improbable mais séduisant.

Le film est une commande de Valentino Garavani (le grand couturier italien en personne, on ne le présente plus), conçu en collaboration avec le directeur artistique de sa maison, Pierpaolo Piccioli, et qu’il réunit un casting aussi soigné qu’impressionnant : Julianne Moore, Marthe Keller et Kyle MacLachlan. On sait ce que vous vous dites : tout ça fleure tout de même un peu le film publicitaire léché, le sponsoring artistique dissimulé sous des dehors reluisants. À voir.

—> A LIRE AUSSI: Luca Guadagnino pourrait adapter « Sa Majesté des mouches » pour Warner Bros

Image: Capture d’écran The Staggering Girl

Tags Assocíes

  • Luca Guadagnino

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur