CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

À écouter : la BO acidulée de "The French Dispatch"

  • Trois Couleurs
  • 2021-06-16

On y croise Charles Aznavour, Ennio Morricone, Georges Delerue et Chantal Goya. Autant vous dire qu'il y en aura pour tous les goûts.

La bande-originale d'un film de Wes Anderson, c'est comme une pochette-surprise remplie de bonbons dont on ne connaît pas encore le goût, mais qui s'annonce explosive. Comme à peu près tout dans son cinéma, tout est affaire d'architecture, de contrastes habilement orchestrés. La musique chez Wes Anderson est une affaire d'écart entre un grand classicisme et une modernité plus pop, des compositions raffinées et des tubes planétaires.

Son prochain film, The French Dispatch, ne dérogera pas à la règle. FilmMusicReporter vient d'en dévoiler le soundtrack intégral, et devinez quoi? On y croise aussi bien Charles Aznavour qu'Ennio Morricone, ce qui promet un rendez-vous musical plutôt international et éclectique.

Pour mieux comprendre la cohérence de cette BO, rappelons que The French Dispatch, qui a été tourné à Angoulême, a été pensée comme une "une lettre d’amour aux journalistes", et se déroule "dans les bureaux de correspondants d’un journal américain situés au cœur d’une ville française imaginaire du 20ème siècle" pour redonner "vie à une collection d’articles publiés par le magazine The French Dispatch".

Wes Anderson nous dit toutou

Lire l'entretien

Ce qui explique la french touch particulière de la musique du film. On y croisera Chantal Goya et son titre Tu M’as Trop Menti, mais aussi Adagio de Georges Delerue, qui n'est autre que le compositeur fétiche de François Truffaut, avec qui il a travaillé sur La peau douce, Jules et Jim, Le Dernier métro...

Justement : Wes Anderson a demandé à ses acteurs d’étudier sur le tournage les films de la Nouvelle Vague, dont ceux de Jean-Luc Godard, Henri Georges Clouzot et... François Truffaut bien-sûr. Comme quoi, pas de hasard chez ce cinéaste-cinéphile.

Pour « The French Dispatch », Wes Anderson a demandé à ses acteurs d’étudier Godard, Truffaut et Clouzot

Lire l'article

En consultant le soudtrack complet, vous trouverez la musique originale du film, composée par Alexandre Desplat, qui a déjà signé les musiques de The Grand Budapest Hotel, The Fantastic Mr. Fox, Isle of Dogs et Moonlight Kingdom. Des morceaux instrumentaux qui côtoieront des standards internationaux tels que I’ve Seen That Face Before de Grace Jones, Aline de Jarvis Cocker et After You’ve Gone de Gene Austin, Candy And CoCo. Un juke-box alléchant à consommer sans hésitation, avant de découvrir le film en salles le 27 octobre, et pour les chanceux, au Festival de Cannes.

A découvrir: un livre illustré sur l’univers de Wes Anderson

Lire l'article

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur