Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Tahar Rahim rejoint le casting du « Napoléon » de Ridley Scott

  • Trois Couleurs
  • 2022-02-17

L'acteur français rejoint Joaquin Phoenix et Vanessa Kirby à l'affiche de ce biopic qui s'annonce épique.

Voilà un cinéaste qui n'a pas peur de plonger dans l'histoire. Après Le Dernier duel, récit épique sur le combat à mort d'un chevalier (voir la bande-annonce ci-dessous), et House of Gucci, qui retraçait l'histoire mouvementée de la dynastie familiale qui s'est imposée dans le monde de la mode du XXe siècle pour ensuite subir une cruelle chute, Ridley Scott prépare Kitbag, un biopic en costumes très attendu. Son attention se portera cette fois sur Napoléon Bonaparte, premier empereur, figure à la fois immense et pour le moins clivante de l'histoire française.

Et ce sera ni plus ni moins que Joaquin Phoenix (vu récemment dans le très beau Nos âmes d'enfants de Mike Mills) qui portera le célèbre bicorne. D'après Deadline, un petit frenchie s'invite au casting : Tahar Rahim, qu'on ne présente plus. Révélé dans Un prophète de Jacques Audiard, l'acteur a depuis entamé une carrière internationale, jouant dans la série musicale The Eddy de Damien Chazelle ou encore Le Serpent). Il tiendra le rôle de Paul Barras, général de la Révolution et député à la Convention nationale pendant la Révolution française.

« Le Dernier duel » : le grand retour en force de Ridley Scott

Lire la critique
UN BIOPIC CENTRÉ SUR SA RELATION AVEC JOSÉPHINE

À ses côtés, Vanessa Kirby (excellente Margaret dans les deux première saisons de The Crown) interprètera Joséphine, femme de Napoléon et seule compagne de sa vie. Scénarisé par David Scarpa (Tout l’argent du monde) pour 20th Century Studios, le film se concentrera sur les origines modestes et rurales de Napoléon, né à Ajaccio, et sa montée rapide et impitoyable vers le statut d'empereur. Une ascension vers le pouvoir que le biopic examinera à travers le prisme de sa relation addictive et souvent instable avec Joséphine. Si cette romance peut être un bon point de départ, on espère toutefois que le film saura aussi se montrer critique. Mais on fait confiance à Ridley Scott pour ça.

Image (c) Mika Cotellon / SND

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur