CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Cannes 2021
  • Article
  • 3 min

SUPERCUT : Cannes, versant cul, vol. 2

  • Trois Couleurs
  • 2021-07-16

"La Leçon de piano", "Crash", "Carol"... Cannes, c'est aussi une célébration des corps et du plaisir, la preuve avec cette vidéo qui compile quelques grands moments érotiques du festival.

Faire la queue pour voir le dernier Jacques Audiard, discuter de la philosophie du champ/contrechamp et de la moralité du travelling, écouter des masterclass de réalisateurs qui concourent pour la Palme... Sur le papier, Cannes est une activité très (trop) sérieuse. Mais on oublie souvent que de grandes histoires d'amour et de corps s'y sont jouées.

Ce sont les effleurements tout en retenue de Holly Hunter et Harvey Keitel dans La Leçon de piano de Jane Campion, Palme d'or en 1993, dans laquelle le réapprentissage des sens inonde l'écran; les regards entre Cate Blanchett et Rooney Mara dans Carol de Todd Haynes (2016). Mais aussi les étreintes morbides du dérangeant Crash de David Cronenberg (1996), où se confondent mutilation de la chair et vitesse des voitures.

Sans oublier les jeux enfantins et cruels des corps nus dans un studio photo dans Blow-Up de Michelangelo Antonioni (1966), et l'effeuillage d'Anita Ekberg dans La Dolce Vita de Federico Fellini (1960). Bref, le versant cul de Cannes, en image ci-dessous.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur