Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

« Spencer » : la sublime affiche du prochain Pablo Larraín vient d’être dévoilée

  • TroisCouleurs
  • 2021-08-25

Ce biopic consacré à la Princesse Diana sera projeté pour la première fois à Venise dans quelques jours.

Une robe de gala blanche, immense et scintillante qui bouffe une grande partie d’un cadre plongé dans l’obscurité, un corps très mince recroquevillé au coin, des cheveux blonds cendrés et une coupe courte qu’on reconnaît au premier coup d’œil malgré un visage dissimulé… L’affiche du prochain biopic de Pablo Larraín (Jackie, Neruda) est pour sûr pleine de contrastes, mais aussi de symboles pour qui connaît dans les grandes lignes l’histoire de Lady D.

C’est à elle que le cinéaste chilien consacre son prochain biopic, qu’il montrera pour la première fois à la Mostra de Venise 2021 (qui débute ce 1er septembre).

Venise 2021 : Campion, Almodóvar, Larraín… La liste des films sélectionnés

Lire l'article

Ce qu’on sait déjà à propos du film, c’est qu’il se concentrera sur trois jours de la vie de l’ancienne Princesse de Galles, incarnée par Kristen Stewart. Une courte période durant laquelle la fragile mais résiliente Diana décide de l’avenir qu’elle donne au couple qu’elle forme avec le Prince Charles, dans leur demeure de Sandringham, pendant les festivités de Noël.

Ne vous attendez pas à un biopic classique de la part de Larraín : le cinéaste a pour habitude de détourner très habilement les codes du biopic traditionnel en jouant sur des temporalités éclatées, afin de figurer au mieux les tourments et agitations mentales d'icônes publiques.

« Nous grandissons tous, du moins ma génération, en lisant et en comprenant ce qu’est un conte de fées. En général, le prince vient, trouve la princesse, lui propose de devenir sa femme et elle finit par devenir reine. Ça, c’est le conte de fées. Mais quand quelqu’un décide de ne pas devenir reine et dit “Je préfère devenir moi-même”, c’est une décision incroyable, un conte de fées à l’envers. J’ai toujours été surpris par cela et je pense que c’est très courageux de le faire. C’est au cœur du film », avait expliqué le cinéaste. On a plus que hâte.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur