CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

SPECTACLE · « Boudoir » de Steven Cohen, refuge baroque

  • Belinda Mathieu
  • 2022-11-14

À Beaubourg, le performeur iconoclaste Steven Cohen nous invite dans son Boudoir. Un refuge à l’esthétique bourgeoise bizarre, constellé de mémoires, qui nous lie de manière troublante avec cet espace et son hôte.

Drag-queen baroque, floutant la frontière entre les genres, l’humain et le non-humain, Steven Cohen est volontiers provocateur, s’amusant à transgresser les tabous en assumant son identité d’homme blanc, queer, juif et sud­-africain. Repéré par la chorégraphe Régine Chopinot, le performeur de 56 ans est installé en France depuis plus de vingt ans. En 2014, il déambulait sur la place du Trocadéro avec un coq en laisse attaché à son sexe, qui lui a valu un passage devant le tribunal correctionnel de Paris pour exhibition sexuelle. En 2017, il déployait le bouleversant Put Your Heart Under Your Feet… and Walk!, un rituel cathartique dédié à son compagnon Elu Kieser, disparu en 2016, dans lequel il avalait une cuillerée de ses cendres.

Théâtre · Les spectacles immersifs débarquent à Paris

Lire l'article

Souvent habitué à se produire dans l’espace public, il crée avec Boudoir un écrin intime, qui ne déroge pas à sa patte rococo à l’étrangeté perturbante. Cette installation performative est à la fois un refuge et un lieu de réception, habité par Steven Cohen, notre hôte. Chaque élément du décor souvent métamorphique – meubles devenus animaux, statues de bêtes habillées en humain – apparaît comme un fragment de mémoire à la fois personnelle et collective, renvoyant aux codes de la bourgeoisie ou à la domination de l’homme occidental sur le vivant. Dans cet espace de transformations qui tisse une intimité troublante avec le public, il ouvre des portes vers l’introspection et la fiction. 

> du 24 au 26 novembre au Centre Pompidou (1 h)

Expo : « Project Room » de Clément Cogitore

Lire l'article

A VOIR AUSSI

LA CHALEUR DE MADELEINE FOURNIER

Les cinq muses de l’art lyrique évoluent sur la scène, traversent le cycle des saisons, gracieuses et parfois cocasses, en chantant en chœur le répertoire de Henry Purcell. L’esthétique psyché rencontre la mythologie grecque pour construire un espace irréel hors du temps, où se déploie la danse subtile de Madeleine Fournier. 

> du 17 au 19 novembre au Centre national de la danse (Pantin) (1 h)

LA VIE EST UNE FÊTE DE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE & LES CHIENS DE NAVARRE

La troupe délurée menée par Jean-­Christophe ­Meurisse installe sa nouvelle pièce dans un service d’urgence psychiatrique délabré. Les patients constituent une galerie de personnages bouffons, négligés par un personnel soignant aussi fou qu’eux. 

> du 29 novembre au 3 décembre à La Villette (1 h 45)

MICHAEL ROTHER (concert)

Michael Rother, guitariste atmosphérique et cofondateur du groupe de krautrock Neu!, fête le cinquantenaire de ce groupe légendaire (qui a inspiré Radiohead, Stereolab ou la trilogie berlinoise de David Bowie, notamment) avec un coffret des albums de Neu! et un concert de prestige à l’épatant festival BBmix. 

> le 26 novembre au Carré Belle-Feuille (Boulogne-Billancourt)

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur