Cannes 2024CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • Critique
  • Article
  • 3 min

"Rien à perdre" de Delphine Deloget : la rage au ventre

  • Eléonore Houée
  • 2023-11-17

[CRITIQUE] Pour son premier long métrage, Delphine Deloget réalise un drame social brut et poignant. Virginie Efira y incarne une mère dont l’un des fils lui a été retiré par les services sociaux pour négligence. Jour après jour, elle se bat pour le récupérer.

Il suffit d’un moment d’absence pour que tout bascule. Sylvie est serveuse dans un bar de Brest, elle y travaille d’arrache-pied la nuit. Chez elle, en son absence, le cadet de ses deux fils, Sofiane, se brûle en voulant cuire des frites. La mère ne reçoit ni les appels de son aîné, Jean-Jacques, ni ceux des services sociaux qui emmènent Sofiane en foyer du jour au lendemain. Elle doit impérativement constituer un dossier auprès de la justice pour pouvoir le récupérer, mais les démarches administratives se compliquent, et les retrouvailles ne font que s’éloigner…

Virginie Efira : « Je me demande si je ne suis pas plus folle que je ne le crois »

Lire l'entretien

Delphine Deloget parvient à produire un cinéma de la colère avec ce premier long métrage. Elle évite toutefois toute considération manichéenne vis-à-vis des deux parties. La réalisatrice, scénariste et monteuse française, venue du documentaire (Voyage en barbarie, 2014, L'Homme qui cherchait son fils, 2021), a pris soin de nuancer les traits de son héroïne en la confrontant à ses torts : si son combat semble juste et justifié, et qu’elle suscite rapidement de l’empathie, sa colère finit par la desservir auprès de ses proches, notamment ses frères. C’est tout le talent de Virginie Efira, dans un rôle intense et déchirant, que de raconter avec rage les défis quotidiens de la maternité et de la précarité.

Rien à perdre de Delphine Deloget, Ad Vitam (1 h 52), sortie le 22 novembre.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur