CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

« Plage, cabanes et coquillages » : une expo estivale consacrée à Agnès Varda à voir absolument

  • Trois Couleurs
  • 2022-07-07

Du 8 juillet au 20 novembre 2022 au Centre d’art la Malmaison et du 8 juillet au 18 septembre à la Villa Domergue, ce parcours nous fait redécouvrir l'oeuvre platique et cinématographique de la cinéaste à l'aune du thème de la mer et des cabanes.

Ce n'est pas pour rien qu'Agnès Varda a intitulé en 2008 son autoportrait filmique Les Plages d'Agnès - le littoral a toujours été un moyen pour elle de remonter le temps, et le cours de sa généalogie. La Villa Domergue lui consacre une exposition estivale pensée par sa fille Rosalie Varda, directrice artistique et co-commissaire et Hanna Baudet, directrice du Pôle d’Art Contemporain de Cannes, autour du thème de la mer et des cabanes.

ARCHIVE : à Cannes, l’ovation faite à l’équipe de « Visages villages » racontée par Rosalie Varda

Lire l'article

La Croisette cannoise, où elle vint pour la première fois en 1962 pour présenter Cléo de 5 à 7 en compétition, le court-métrage Du côté de la côte, et les photographies de ce tournage de commande pour la promotion de la French Riviera... Le parcours de l’exposition montre qu’Agnès a mobilisé différents médiums pour partager sa passion pour l'eau et le sable, mais aussi les cabanes fabriquées.

On pense notamment à sa série de cabanes dont les parois constituées de bandes de film 35 mm sont restées célèbres, et font écho à la tente de fortune de Mona dans Sans toit ni Loi (1985).

Agnès Varda, maquette de la Cabane de l’échec (2017) et photogrammes du film Les Créatures (1965) © Olivier Calvel

Varda, derniers échos

Lire l'article

On pourra également découvrir une série de photographies de cabanes prises par Agnès en 2005 et 2006 pour le catalogue de son exposition L’Île et Elle à la Fondation Cartier pour l’art contemporain et à l’installation Frise de tongs, qui nous présente de façon malicieuse mille et une façons de décorer ses pieds.

Agnès Varda PLAGES, CABANES ET COQUILLAGES

8 juillet – 20 novembre 2022 Le Centre d’art La Malmaison, Cannes

8 juillet – 18 septembre 2022 La Villa Domergue, Cannes

L’histoire du soir : Agnès Varda, corps sensibles

Lire l'article

Image d'ouverture : La tente de Mona dans Sans toit ni loi d'Agnès Varda (1985) © Olivier Calvel

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur