CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

4 spectacles à ne pas manquer

  • Belinda Mathieu
  • 2022-12-15

Avec Joël Pommerat, Ousmane Sy, Tristan Robin et bien d'autres recommandations.

La Joie [théâtre]

Dans son roman paru en 2016, le philosophe Charles Pépin (qui anime les Lundis Philo dans les salles mk2) méditait sur la joie en contant les épreuves d’un héros qui les traverse avec une allégresse inouïe. Dans cette adaptation lumineuse pour le metteur en scène Tristan Robin, Olivier Ruidavet incarne toutes les nuances de ce sentiment sur lequel on s’interroge trop peu. 

> de Tristan Robin, du 11 au 15 janvier 
au Théâtre de l’Opprimé (1 h 10)

Ousmane Sy [danse]

Dernière création du ponte de la house dance Ousmane « Babson » Sy, disparu en 2020, One Shot fait vibrer cette danse de club à travers les corps des danseuses de la compagnie Paradox-Sal et trois interprètes invitées. Un hommage au chorégraphe à l’énergie débordante. 

> One Shot d’Ousmane Sy, le 19 janvier au Théâtre 71 (Malakoff) (1 h) 

La Belle au bois dormant [danse]

On connaît Marcos Morau pour sa danse désarticulée, étrange et magnétique, aux accents mystiques. Le chorégraphe espagnol s’empare du célère ballet en trois actes de Marius Petipa sur la musique entraînante de Tchaïkovski. Les danseurs du ballet de l’Opéra de Lyon nous plongent dans un espace-­temps étiré, qui révèle une nouvelle lecture du conte. 

> par le ballet de l’Opéra de Lyon et Marcos Morau, du 15 décembre au 18 janvier à La Villette (1 h 15)

Joël Pommerat [théâtre]

Dans un monde futuriste, des adolescents sont confrontés à des robots humanoïdes. Dans Contes et légendes, le célèbre metteur en scène à l’univers poétique grisonnant Joël Pommerat questionne l’enfance comme lieu de construction de soi ainsi que le devenir de l’humanité à travers un monde dans lequel la notion d’identité évolue.

> Contes et légendes de Joël Pommerat, du 26 au 27 janvier à Points communs – Théâtre des Louvrais (Pontoise) (1 h 50)

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur