Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 5 min

Deauville 2021 : Red Rocket, Pig, Blue Bayou... La liste des films sélectionnés

  • Trois Couleurs
  • 2021-08-09

On sait enfin quels films seront projetés lors de cette 47e édition, qui se déroulera du 3 au 12 septembre.

Le festival consacré au cinéma américain revient cette année avec une sélection particulièrement riche,entre pépites indépendantes et avant-premières mondiales très attendues.

Le jury présidé par Charlotte Gainsbourg devra donner son palmarès en choisissant parmi treize titres sélectionnés en compétition officielle. Parmi eux, on retrouvera Red Rocket de Sean Baker, projeté au Festival de Cannes cette année. Après The Florida Project, chronique trash des égarés du rêve américain illuminée par l’innocence de l’enfance, le cinéaste signe le portrait d'une ancienne star du porno, dont l'errance et les magouilles pour survivre symbolisent les ravages de l'ultra-libéralisme.

Sean Baker, l’envers du décor

Lire l'interview

Justin Chon sera également de la partie avec Blue Bayou (présenté à Un Certain Regard à Cannes), chronique social sur le thème de l'extradition. Le réalisateur y interprète un homme né en Corée puis adopté et élevé dans un petit village du Bayou de Louisiane, qui se retrouve soudain menacé, après avoir construit toute sa vie aux Etats-Unis, d'expulsion vers son pays d’origine, qu’il ne connait pas.

Les amateurs de films de genre auront de quoi se régaler, avec La Proie d'une Ombre de David Bruckner, grand artisan de l'horreur à qui l'ont doit notamment Le Rituel (2017). Dans ce thriller, Rebecca Hall campe une veuve dévastée par la mort de son mari, qui se retrouve seule dans la mai­son au bord du lac qu’il avait construite pour elle. D’inexplicables cau­che­mars l'assaillent alors... Le pitch est légèrement défraîchi, mais on compte sur David Bruckner pour moderniser les codes de l'épouvante.

Du côté des pépites indé, on surveille de près Pleasure, premier long de la Suédoise Ninja Thyberg, sur le parcours chaotique d'une jeune femme (Sofia Kappel) débarquée à Los Angeles pour conquérir l'industrie du porno. On attend aussi avec impatience Catch The Fair One, deuxième film du Colombien Josef Kubota Wladyka (prix du Meilleur Premier Film au Festival de Tribeca en 2014 pour Manos Sucias), sur une ancienne boxeuse partie à la recherche de sa sœur disparue.

Enfin, un dernier outsider attire notre attention : Pig de Michael Sarnoski, avec Nicolas Cage dans la peau d'un chasseur de truffes à la recherche de sa truie qui a été kidnappée. On croyait au nanar assuré, jusqu'à ce que la bande-annonce soignée de ce drame très sérieux à la Babe (lire notre article ici) nous tire presque une larme.

Hors-compétition, Deauville s'offre de prestigieuses avant-premières, dont The Card Counter de Paul Schrader, un thriller vengeur porté par Oscar Isaac aux airs de Taxi Driver, mais aussi Still Water de Tom McCarthy avec notre frenchy préférée Camille Cottin, qui donne la réplique à Matt Damon dans un récit situé à Marseilles, et Flag Day de Sean Penn, une histoire de filiation et d'héritage sur une jeune femme qui décou­vre la vie secrète de bra­queur de son père. Le programme complet du Festival de Deauville est disponible ici.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur