Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • News
  • Paradiscope
  • Article
  • 3 min

À voir sur mk2 Curiosity : « Conversation avec Joanna Hogg »

  • Quentin Grosset
  • 2022-02-13

À l’occasion de la sortie de son diptyque « The Souvenir » et « The Souvenir Part. II », TROISCOULEURS et mk2 Curiosity ont rencontré la cinéaste Joanna Hogg. La Britannique, dont le reste de l’œuvre reste à découvrir en France, se confie sur la difficulté qu’elle a eu à se lancer, à se trouver et à libérer sa forme.

La France est longtemps passée à côté d’une grande cinéaste britannique. L’œuvre de Joanna Hogg, 61 ans, nous parvient enfin : ses cinq longs métrages sortent pour la première fois chez nous en 2022, avec en tête les délicats The Souvenir et The Souvenir Part. II – dont Martin Scorsese, un fan, est producteur exécutif. Hogg y raconte avec une profondeur désarmante sa jeunesse posh dans les années 1980 et la relation toxique qui a pesé sur son apprentissage en école de cinéma.

Joanna Hogg : « Je viens enfin de réaliser le film de fin d’études que j’aurais voulu faire à l’époque »

Lire l'interview

Dans cette vidéo lors de son passage à Paris, la réalisatrice se confie sur la relation d’emprise qu’elle a subie, et sur les études de cinéma qu’elle a mené de front, et sur son travail de remémoration (en partant de ses photos d’époque, d’objets de son quotidien…) pour ces deux beaux films d’émancipation.

Joanna Hogg, l'art de la discrétion

Lire l'article

Elle revient également sur son parcours heurté : après son film de fin d’études, Caprice (1986), où se révèle la jeune Tilda Swinton, elle a longtemps travaillé à la télévision avant un qu’un événement traumatique, le décès de son père, la fasse changer de direction. Revenant dès lors à une œuvre plus intime, elle réalise à partir de ses 47 ans trois films aussi feutrés que sublimes Unrelated (2007), Archipelago (2010) et Exhibition (2013).  Joanna Hogg nous parle alors de son style très introspectif : tournages isolés, semi-improvisation, Tom Hiddleston au casting, caméra fixe, plans d’ensemble, personnages d’observateurs, disputes filmées hors champ, scènes de repas confinant au malaise, étrangeté du quotidien…  On attend avec impatience la sortie de ces premiers films, attendus au printemps 2022.

Pour voir l'entretien, cliquez ici.

Image (c) Condor Distribution

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur