Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Marie Amachoukeli, co-réalisatrice de « Party Girl », tourne son premier film solo

  • Cannelle Anglade
  • 2022-03-22

« Ama Gloria » racontera les aventures de Cléo, 6 ans, venue passer les vacances d’été chez son ancienne nourrice sur une île du Cap-Vert.

D’après Cineuropa, le tournage a débuté il y a deux semaines et se déroule à Tarrafal, sur l’île de Santiago au Cap Vert. Écrit par Marie Amachoukeli et Pauline Guéna, le scénario d'Ama Gloria sera centré sur une petite fille myope, Cléo, très attachée à sa nourrice Gloria, qui prend soin d’elle depuis sa naissance. Gloria reçoit un appel soudain et doit retourner en urgence s’occuper de ses deux enfants, chez elle, au Cap Vert. Cléo a le cœur brisé, et fait promettre à Gloria un dernier moment d’adieu. Elles passeront donc l’été ensemble, sur l’île de Gloria.

DES VACANCES QUI S’ANNONCENT TROUBLANTES

Marie Amachoukeli co-signait déjà en 2018 le polar fantastique Les fauves de Vincent Mariette, et le drame politique colombiano-français Une mère incroyable réalisé par Franco Lolli l’année suivante. Le film est produit par Lilies Films, partenaire notamment des films de Céline Sciamma. Il a obtenu l’avance sur recettes du CNC et possède déjà un contrat de diffusion avec Canal+. Le casting est, pour le moment, tenu secret. En ce qui concerne l’équipe technique, nous retrouverons Inès Tabarin – première assistante opératrice sur Annette de Léos Carax - à la direction de la photographie.

Céline Sciamma : « Je crois qu'on doit rencontrer et comprendre nos mères »

Lire l'entretien

En 2014, le phénomène Party Girl et son héroïne noctambule de 60 ans remportaient le prix d’ensemble dans la sélection Un certain regard, ainsi que la Caméra d’or au Festival de Cannes. Réalisé à six mains par Claire Burger, Samuel Theis et Marie Amachoukeli, trois anciens de la Fémis, le film mettait en scène des comédiens non-professionnels dans une quête d’authenticité crue. Depuis, son acolyte Samuel Theis a lui aussi réalisé son premier long – Petite Nature, actuellement en salles –, tandis que Claire Burger, avec laquelle Marie Amachoukeli décrochait le César du meilleur court métrage en 2010 pour C’est gratuit pour les filles, sortait son premier film solo, C’est ça l’amour (2018).

« Petite nature » de Samuel Theis : un récit d'apprentissage fascinant et délicat

Lire la critique

Image: Party Girl © Pyramide Distribution

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur