Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • Critique
  • Article
  • 3 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Trois Couleurs
  • 2021-11-29

En salles dès le 1er décembre : un flamboyant mélo signé Pedro Almodóvar (« Madres Paralelas »), une satire décapante sur la bourgeoisie (« La Pièce rapportée »), un road-trip écolo (« Animal ») et bien d'autres surprises.

LES COUPS DE CŒUR DE LA REDAC’

Pour voir la maternité d'un autre oeil ⇨ Madres Paralelas de Pedro Almodóvar

Janis (Penélope Cruz), photographe de mode, cherche à exhumer ses morts, tués pendant la guerre civile et privés de sépulture. Elle se retrouve enceinte sans l’avoir voulu de l’homme chargé de l’excavation de la fosse commune. À l’hôpital, elle accouche en même temps que sa voisine de chambre, Ana (Milena Smit)… Avec la force tranquille de ceux qui n’ont plus rien à prouver, Almodóvar porte son art de conteur à des sommets de fluidité, faisant se télescoper petite histoire et grande histoire dans un intense film sur la généalogie,

« Madres Paralelas » de Pedro Almodóvar : femmes actuelles

Lire la critique

Pedro Almodóvar : « Après ‘Douleur et Gloire’, j’ai voulu revenir à un univers féminin de manière absolue »

Lire l'interview

Pour les anticapitalistes de la première heure ⇨ La Pièce rapportée d'Antonin Peretjakto

Dans son nouveau film cartoonesque, Antonin Peretjatko (La Fille du 14 juillet, La Loi de la jungle) fait exploser le petit entre-soi aristocratique du XVIe arrondissement parisien, à travers l'idylle du fils de famille (Philippe Katerine) et une guichetière de la RATP (Anaïs Demoustier). Jonglant avec les références au macronisme, le réalisateur propose une réconciliation entre cinéma comique et politique, inventif et grand public, et continue d’asperger au vitriol ce capitalisme qu’il exècre.

« La Pièce rapportée » : une hilarante satire vaudevillesque

Lire la critique

Pour ne plus se sentir seul en étant en gueule de bois ⇨ La Fièvre de Petrov de Kirill Serebrennikov

Affaibli par une forte fièvre, Petrov est entraîné par son ami Igor dans une longue déambulation alcoolisée... En dynamitant les schémas narratifs classiques, le cinéaste russe Kirill Serebrennikov (Leto) semble s’autoriser tous les fantasmes et toutes les outrances pour mieux saisir le tourbillon d’un monde grippé et chargé d’humour féroce, à la lisière de la folie.

« La Fièvre de Petrov » : trip fiévreux en Russie

Lire la critique

Pour ceux qui ont du mal à se mettre au tri sélectif ⇨ Animal de Cyril Dion

Après Demain, coréalisé avec Mélanie Laurent, le cinéaste, poète, écrivain et militant écologiste Cyril Dion confirme son aisance à embrasser les luttes environnementales par l’image, avec ce docu en forme de road-trip spectaculaire porté par deux ados activistes. Tout au long de ce voyage aux quatre coins de la planète, ces jeunes soldats portent dans leur sac à dos un questionnement philosophique : l’homme n’aurait-il pas oublié qu’il n’est qu’un animal parmi d’autres ?

Cyril Dion interviewé par Alexandre, 13 ans

Lire l'interview

« Animal » de Cyril Dion : un road-trip écolo sensible

Lire la critique

Pour s'interroger sur la peine capitale en Iran ⇨ Le Diable n’existe pas de Mohammad Rasoulof

En Iran, où la peine capitale s’applique aussi aux crimes dits non violents, les bourreaux sont susceptibles d’être désignés parmi les hommes du peuple, et notamment lors du service militaire. C’est de ce fil rouge que Mohammad Rasoulof a tiré les quatre courts métrages moraux qui composent Le diable n’existe pas, guidés par cette question : Si le diable n’existe pas, d’où vient le mal ?

« Le Diable n’existe pas » : sonder l'abîme

Lire la critique

Les Choses humaines d’Yvan Attal

Un jeune homme est accusé de viol par une jeune femme. Les deux appartiennent à la même famille recomposée. Le film suit le procès haletant qui les oppose.

Slam de Partho Sen-Gupta

Dans ce thriller haletant, la vie de Ricky, citoyen australien, est bouleversée suite à la disparition de sa sœur, slameuse engagée pour la Palestine.

S.O.S. Fantômes L’Héritage de Jason Reitman Sony Pictures

Une nouvelle génération de chasseurs de fantômes (Finn Wolfhard, vu dans Stranger Things) prend le relais après la fabuleuse équipe du film original sorti en 1984.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur