CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Lukas Dhont tourne son deuxième film, " Close"

  • Trois Couleurs
  • 2021-07-22

Cette histoire d'amitié entre deux ados réunira Léa Drucker et Emilie Dequenne.

En 2018, Lukas Dhont débarquait sur la Croisette avec un portrait à la fois pudique et cru d'une ado trans en transition, qui en attendant d'être opérée, prend un traitement hormonal très strict, et s'entraîne pour réaliser son rêve : devenir danseuse étoile. La mise en scène du réalisateur, empathique mais aussi très attentive à l'impatience du corps, lui avait valu de remporter la Caméra d'or et la Queer Palm.

"Girl" de Lukas Dhont : à corps perdu

Lire la critique

Bonne nouvelle, qui nous vient de Cineuropa : le réalisateur tourne actuellement Close, un film coscénarisé avec Angelo Tijssens, son partenaire d'écriture de Girl, ainsi qu’avec de nombreux membres de l’équipe de son premier film.

Ce coming-of-age movie dépeindra l’amitié fusionnelle entre deux garçons de treize ans, Leo et Remi, soudain bousculée par leur passage à l’adolescence. Perturbé par l'évolution de cette relation, Leo cherche du réconfort en se rapprochant de la mère de Remi, Sophie.

Décrit comme un "parcours de pardon, de vulnérabilité et d’amour", le film promet, tout comme Girl, de questionner les normes de genre, les constructions sociales aliénantes, pour proposer une vision fluide de l'identité. On se souvient de Victor Polster, danseur pro à l’École royale du ballet d’Anvers, révélation tout en douceur et ténacité de Girl. Ce nouvel opus de Lukas Dhont devrait lui aussi miser sur de nouveaux visages pour incarner les rôles principaux. Aux côtés de ces talents inconnus, on retrouvera Léa Drucker et Emilie Dequenne.

Dans un podcast de CinéVox, le réalisateur a affirmé que ce nouveau projet était largement inspiré de sa propre expérience, ce qui laisse entrevoir un film sensible à dimension autobiographique : « C’est une vraie confrontation avec mon passé, et tout ce que je n’ai pas dit à ce moment-là. Aujourd’hui je me sens prêt, j’ai envie d’en parler. »

Victor Polster, à la pointe

Lire l'article

Image © Mayli Sterkendries

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur