CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Trois Couleurs
  • 2022-11-29

En salles dès le 30 novembre : une autofiction exaltante de Christophe Honoré, des super-héros dépressifs chez Quentin Dupieux, un conte bovin délicat d'Andrea Arnold ou encore un beau récit choral autour de la liberté d'avorter.

LE LYCÉEN de Christophe Honoré

Christophe Honoré saisit le vertige du deuil d’un ado gay, Lucas (extraordinaire Paul Kircher), qui perd son père dans un accident de voiture. Avec cette autofiction fiévreuse, le cinéaste retraverse les sentiments intenses de sa propre adolescence, où se logent peut-être les prémisses de sa vocation d’artiste.

Christophe Honoré : « Je ne suis jamais tellement sorti de ma chambre d’adolescent »

Lire l'interview
COW d'Andrea Arnold

Sans voix off, quasiment sans jamais montrer les fermiers, ce documentaire de la réalisatrice britannique (Fish Tank, American Honey) nous donne à voir le quotidien bien peu désirable de deux vaches laitières, laitières, occupants une place fondamentale dans la vie des humains.

Andrea Arnold : « J’avais l’idée d’aller du conscient à l’inconscient, montrer le cycle de la vie »

Lire l'interview

« Cow » d'Andrea Arnold : la lumière est dans le pré

Lire la critique
FUMER FAIT TOUSSER de Quentin Dupieux

La nouvelle variation déjantée de Quentin Dupieux met en scène une bande de super­héros super déprimés – obligés par leur mentor, un rat interprété par Alain Chabat, de faire une retraite pour muscler leur esprit d’équipe. Une ode génialement bizarre aux histoires, qui en dit long sur l’état flippé du monde.

« Fumer fait tousser » : Quentin Dupieux déraille encore (et c’est jubilatoire)

Lire la critique
ANNIE COLÈRE de Blandine Lenoir

Annie (Laure Calamy), peu intéressée par la cause féministe, se politise à la faveur d’un événement personnel et intime, une grossesse non désirée... Blandine Lenoir signe un portrait du militantisme joyeux à l’œuvre en France en 1973, un an avant la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse.

« Annie Colère » : 73, année politique

Lire la critique
DAYS de Tsai Ming Liang

Lent et énigmatique, le onzième long-métrage du cinéaste taïwanais (The Hole, La Saveur de la pastèque) esquisse l’étreinte charnelle et secrète de deux hommes, engloutis par les bruits de la ville. Une expérience esthétique radicale, d’où s’échappe une tendresse infinie.

« Days » de Tsai Ming-liang, baume au corps

Lire la critique

Tsai Ming-liang : « Je filme un cycle de vie, où se superposent successivement la force et la faiblesse » 

Lire l'interview
SHE WILL de Charlotte Colbert

Une actrice vieillissante, en pleine convalescence dans les Highlands écossais après une double mastectomie, trouve la force d’affronter d’anciens traumatismes, souvent résultats d’un sexisme bien trop ordinaire.

5 films d'horreur au féminin

Lire l'article

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur