Cannes 2024CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • Critique
  • Article
  • 2 min

« Girls Will Be Girls » de Shuchi Talati, Grand Prix au Festival de Biarritz

  • Léa André-Sarreau
  • 2024-06-24

Grand Prix au Festival de Biarritz, dont la deuxième édition s’est achevée le 22 juin, le premier film de la réalisatrice indienne Shuchi Talati est un drame de chambre ténu et sec, percuté par l’ombre de la domination masculine.

Girls Will Be Girls avance d’abord sagement sur le chemin du film d’apprentissage. Dans le Nord de l’Inde, au creux des montagnes de l’Himalaya, Mira, une adolescente exemplaire (Preeti Panigrahi), vient d’être élue représentante de son conservateur pensionnat. Une petite révolution politique, qui s’accompagne bientôt d’un séisme intérieur : Mira tombe amoureuse d’un nouvel élève international venu de Hong Kong, Sri (Kesav Binoy Kiran). Anila, la mère de Mira (Kani Kusruti), voit d’un mauvais œil cette relation qui pourrait perturber la réussite scolaire de sa fille, seule voie de secours dans une société hindoue patriarcale.

C’est par le biais trouble et ambigu de cette relation triangulaire entre Mira, son amoureux et sa mère que le film déraille brusquement de ses conventions dramaturgiques. La promesse séduisante mais balisée du coming-of-age movie s’égratigne peu à peu au profit d’un récit de chambre, où éclot une cruelle rivalité mère-fille qui en dit long sur l’oppression féminine en Inde. Mira et Anila, dans leur désir mimétique pour le même garçon, cherchent en réalité à s’émanciper d’un carcan sentimental – leur antagonisme apparent dissimule une lutte commune et informulée pour la liberté, sensuelle et politique.

La mise en scène pointilliste de Shuchi Talati extrait alors habilement ses personnages de leur chrysalide, avec un sens très particulier du rythme, une forme de lenteur flâneuse, un montage délié. Dans l’alcôve suffocante des portes et des couloirs, la réalisatrice organise discrètement la mue de ses héroïnes vers l’extérieur. « Les filles seront des filles », mais pas n’importe lesquelles : celles prêtes à prendre d’assaut le monde.

Girls Will Be Girls de Shuchi Talati, Nour Films, 1h59, sortie le 21 août 2024

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur